AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
100 Hebergeur d'image

Partagez|

Heaume [chevalier d'Irianeth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Heaume
Chef des Chevaliers d'Irianeth
avatar

Messages postés : 38
Date d'inscription : 05/12/2012
Âge : 28

MessageSujet: Heaume [chevalier d'Irianeth] Lun 28 Jan - 11:03


Le Heaume de Padhiver
© Eve Ventrue

Je m'appelle Padhiver mais certaines personnes me surnomment Heaume . Je suis né en Irianeth , je suis âgé de 25 ans mais quand on me regarde j'ai aussi bien 20 ans que 35. J'ai découvert que j'étais hétérosexuel et c'est comme ça. Une chose que vous ne savez pas encore c'est que je fais partie des Chevaliers d'Irianeth. Je suis un semi homme-insecte, chef de l'Ordre (?) (ma mère était humaine).


Caractère & Physique
ϰ Ce qu'il aime : l'Empereur, Irianeth, l’Empire, l’Ordre d’Irianeth, ses frères et sœurs, le combat à deux armes. Sa fille et son fils. La rigueur et la discipline, l’application.

ϰ Ce qu'il déteste : l’insolence, la trahison, la couardise, les Immortels et les sorciers ou magiciens. La magie de façon générale. L’individualisme.

ϰ Qualités : dévoué à ses frères et sœurs, respectueux, attentif, rigoureux.

ϰ Défauts : élitiste, perfectionniste. Acharné, caractériel. Emporté.

ϰ Hobbies : La méditation, le tir à l’arc.

ϰ Phobie : le vide (en bref, il est sujet au vertige).

ϰ La plus grande peur : la mort d’un de ses enfants.

ϰ Rêves : l’expansion de l’Ordre d’Irianeth.
La réussite de son fils et sa fille.


ϰ Loisir(s) préféré(s) du jour? Il n’y a pas un jour où il n’ira pas tirer quelques flèches. Plus qu’une passion, c’est un art qu’il affectionne tout particulièrement.

ϰ Tentation(s) particulière(s)? Les femmes.
Il ne dira jamais non pour une petite aventure. Bien que ça lui ait joué des tours par le passé : il a deux enfants.

ϰ Couleur des cheveux : noir argenté.
ϰ Couleur des yeux : vert d'eau, ambre (pers).
ϰ Couleur de la peau : légèrement mate.

ϰ Grandeur physique : 1 mètre 85.
ϰ Poids : 85 kg, 187.4 livres.

ϰ Vêtements :
Si ce n’est l’armure des chevaliers d’Irianeth, il porte des vêtements de cuir résistants et taillés pour être souples. Les bottes sont toujours les mêmes. Par-dessus des tuniques généralement sombres, il porte au minimum une veste d’armure en cuir. Il la troque facilement contre une armure en cuir doublée de pièces de métal aux points sensibles, s’accompagnant d’épaulette de plusieurs pièces de cuir ferrées articulées entre elle.

Il ne quitte jamais ses brassards longs, entièrement de cuir et dotés de trois sangles. Il n’en possède que deux paires indépendantes de son armure d’Irianeth, la seconde étant de métal et de cuir.

Ce qu’il ne quitte jamais, c’est un fourreau dorsal double dont les lanières par-dessus ses épaules et le long de ses côtes se rejoignent, au centre de sa poitrine, sur une boucle d’acier.

Perpétuellement, et ce qui fait sa particularité, il porte avec lui un heaume noir et cinabre.


ϰ Autres : Sa part d’insecte demeure particulièrement discrète.
Ainsi sous certains effets de lumière ou sautes d’humeurs, son regard adopte des reflets mordorés ou ambrés. Des pupilles fendues comme celles d’un chat.

[/list]
[/justify]
Détails caractère :
Un homme dur et doux, réservé et ouvert.

Il se méfit des inconnus, mais à une confiance sans limite pour les autres chevaliers de l’Ordre. S’il est sévère avec les écuyers, il peut également se montrer d’une patience quasi-paternelle. Il est les deux extrêmes : un cœur de lion, protecteur envers les siens, mordant envers les étrangers.

Pas particulièrement d’humour, du moins il n’en fait pas lui-même. Il n’admet pas l’échec, ne le tolère pas, encore moins chez lui que chez les autres.

En cas de déception ou de provocation, face à une contrariété, il se met très facilement en colère. Sans jamais aller jusqu’à la violence, il se montre cassant et froid. Ses déceptions se manifestent glaciales, ses colères comme un ouragan. Quand quelque chose ne lui plait pas, il sait le faire sentir et n’hésite pas à le faire.
Pour lui l’excellence n’existe pas : on peut toujours se surpasser. Des autres et de lui, il attend une évolution permanente, des limites sans arrêt repoussées.

Enfin, sentimentalement il n’est pas du genre à tomber amoureux. Il ne cherche pas l’âme sœur, ne l’espère pas particulièrement non plus. En attendant il ne refuse que rarement les avances d’une jolie fille… Tant qu’il ne s’agit pas d’une chevalière.



Histoire
On dit souvent de moi que je suis un homme à femme.
C’est vrai, je tiens même ça de ma mère.

Ceylia d’Irianeth était une seccyeth douée. Pas plus que ses pairs, mais tout autant. C’était une femme de caractère, une femme forte. Une femme belle qui en profitait… Elle n’a jamais trouvé l’âme sœur : pour elle l’amour était un jeu. N’importe qui était un compagnon de jeu potentiel. Homme-oiseaux, hybrides divers et variés, tout et rien. N’importe qui n’importe quoi.
Homme-insecte.

Cette dernière union lui donna un enfant : moi.
Je ressemblais si peu à un insecte qu’elle fut incapable de déterminer mon père. Dommage, car elle aurait pu, elle m’aurait légué à lui. Difficilement, elle vécut sa grossesse. Impatiente d’en voir le bout, ne se ménageant pas, redoublant même d’exercices et travaux physiques. A croire qu’elle voulait me perdre ! Mais déjà à l’époque, j’avais la résistance d’un cafard. Je naquis un mois en avance, pour son plus grand bonheur. Pour son plus grand malheur, je semblais juste… Humain.
Or ses compagnons de chambré humains étaient les plus nombreux. J’étais trop petit pour hurler de rire. Un mois en avance, j’étais chétif. Elle a sans doute espéré que je ne survivrais pas : manque de bol, je survécus.

Petit bébé prématuré devint un bébé fort et solide.
Seccyeth, elle choisit de partager sa vie entre l’Empire et ce gamin qu’elle n’avait pas voulu. On aurait pu y croire : au début, ça marchait même assez bien. Elle cessa même ses aventures sexuelles, se préoccupant de moi et de l’Empire.

A quatre ans, je devins élève d’Irianeth.
Certains de mes dons étaient moins évidents que d’autres, mais il était tout à fait visible que j’avais les qualités pour rejoindre l’Ordre. Ceylia retrouva sa liberté… Et en profita à nouveau pleinement. Je n’étais pas fier d’être son fils. Sans la détester, je ne l’aimais pas. La famille que je n’avais jamais réellement eue fût l’Ordre d’Irianeth.

Ceylia disparut un jour sans que personne ne sache trop pourquoi. Quitta-t-elle l’Empire ? Mourut-elle ? Je ne le sus pas, n’ai jamais eu envie de le savoir. Je fus juste fier : car d’elle ou moi, c’était moi qui avais survécu au sein de l’Ordre.
Nous avions toujours été comme deux étrangers l’un pour l’autre.
Elle sortit de ma vie de la même façon que moi j’étais entré dans la sienne : avec indifférence.

Le temps passa.
J’étais un élève plutôt désintéressé de la magie, de la… Théorie.
Mais je respectais l’enseignement qui nous était donné, alors je demeurai discret et silencieux, attendant que la roue tourne. Je savais que mon application dans ces cours me permettrait de devenir écuyer.
Je ne sortais pas des rangs, j’étais dans la norme.

A l’âge requis, je devins écuyer.
Nous étions les premiers futurs chevaliers que l’Empire voyait après des années. Nos prédécesseurs n’existaient plus, nous ne fûmes écuyer que de nom, sans jamais aucun maître.

Des soldats nous enseignèrent l’art du combat. Il n’en est qu’un qui marqua mon esprit d’adolescent. En ce temps-là, à mes yeux, les soldats n’étaient que des outils qui nous permettraient de devenir ceux qui protégeraient l’Empire à l’avenir.
Ca n’était pas du mépris : seulement de l’indifférence. Et un seul marqua ma mémoire : celui qui combattit ce mur, cette indifférence-là.

C’était un soldat d’approximativement vingt cinq ans. Il n’était pas très grand, mais très carré, bâti comme une petite montagne. Un tas de muscles et de nerfs, avec un rire énorme et une voix très grave. Il se rasait toujours soigneusement le crâne et les joues, tous les matins. Sa peau était foncée, comme du bronze, ses yeux clairs comme une rivière paisible. Il s’emportait très facilement, très rapidement. Il ne supportait pas l’arrogance avec laquelle je les traitais. Tout, entre nous, était sujet à discussion. Le ton montait souvent, quotidiennement. Mais je ne dépassais jamais les bornes. Aussi fort que je criais, pas un seul de mes mots ne dépassait les limites. Malgré qu’il ne fut qu’un soldat, qu’un outil, je me pris à avoir du respect pour cet homme. Pour lui seul.
Puis, peu à peu, pour les autres soldats.

L’Empire ne se résumait pas à l’Ordre.
Ketzalk fut le déclic que j’attendais. Je compris l’importance que les chevaliers d’Irianeth avaient, pour Irianeth, l’Empereur… Et pour moi. Je compris que l’Ordre n’existait pas que pour l’Empereur : il existait pour Irianeth. Que nous étions chevaliers, mais que ces soldats seraient à nos côtés. Nous étions une pièce maîtresse dans l’horloge d’Irianeth : une pièce incapable de fonctionner sans les autres.

L’adolescent que j’étais mûri.

J’appris à monter les chevaux dragons, à me battre. Epée, sabre, poignard, tous ce qui était assez léger pour un gamin de mon âge. En grandissant, on nous enseigna les bases pour quelques armes lourdes. Enfin je choisis l’arme de mon cœur, celle qui me porterait au combat jusqu’à ma mort.
Le sabre, et deux styles de combat différent.

A deux sabres, très soigné et mesuré, comme un serpent.
Sabres moyen, identiques. Lames cinquante-huit centimètres, longueur totale un mètre. Acier forgé, poignée de bois. Yun Unig, la Juste. Ddoeth, la Sage.

A un sabre, puissant.
Sabre long. Lame un mètre, longueur totale un mètre quarante-cinq. Acier forgé, poignée de bois. Galon. Le cœur. Mes frères, mes sœurs, l’Ordre. Irianeth.
Mon Empereur.

En dehors de l’entrainement physique intense et les armes blanches, Ketzalk me montra très tôt comment tirer à l’arc : c’en devint ma passion. On nous enseigna les valeurs et la mentalité des chevaliers d’Irianeth : c’était accéder à un univers pour lequel j’étais fait. Servir Irianeth. Servir l’Empereur.

Mes années d’écuyers passèrent sans que je ne les voie.
Il n’y a pas grand-chose à dire de plus sur le sujet.

C’est cependant durant ces années que je découvris les jeux de l’amour et du sexe. Avec curiosité d’abord, puis avec un réel intérêt. Jamais avec quelqu’un de l’Ordre : n’importe qui d’autre de l’Empire.
A dix huit ans je me retrouvai père d’une petite fille. Sa mère, une seccyeth un peu plus âgée que moi, décida de l’appeler Luned’or, aussi bien que je me nommais Padhiver. Nous nous mîmes d’accord : elle gardait l’enfant et si j’en reconnaissais la paternité, jamais je n’aurais à l’éduquer.

Deux ans plus tard, j’étais un tout jeune chevalier quand Prun naquit. Sa mère était une esclave qui ne survécut pas à l’accouchement. Je ne pris pas l’enfant pour autant : il demeura avec les parents de sa mère. Puis on lui découvrit des pouvoirs, il devint élève d’Irianeth, puis apprenti sorcier.

Notez qu’il est fort possible que plusieurs de mes bâtards me soient demeurés étrangers. Ces deux ci sont, en tout cas, les deux seuls que j’ai reconnus comme miens. Ces deux là étaient ma chair et mon sang, ceux que j’aimerais comme un père, pour qui je serais là. Ma Luned’or et mon petit Prun.
Je n’eus guère le temps de les éduquer, mais dès que l’occasion se présentait, je ne manquais pas d’aller les voir. Leur parler, les rassurer. Être un père. A nouveau, je mûris. Je devins un homme.

Un chevalier d’Irianeth.

Ma carrière de chevalier n’avait rien à envier à celles de mes frères et sœurs. Je servais dûment l’empereur, plus fidèle et dévoué qu’un chien à son maître. Lors de mes premières années de chevalier, je me pris à me parer d’un heaume de métal noir et cinabre, que je ne quittais que rarement. Articulé de plusieurs pièces, il n’allait pas sans rappeler les têtes écailleuses des dragons. De là me vint le surnom de mes pairs : Heaume. Car ce heaume-là que je portais presque tout le temps avait, à sa façon, créé effet. Même au cœur de la forteresse, il ne me quittait guère.

Ma dévotion et mon obéissance totale, ma fidélité sans égale.
L’Empereur me choisit pour devenir le chef de l’Ordre.
J’étais parti de si peu, oh de tellement rien, qu’à nouveau je jurai à l’Empereur une servitude parfaite et inconditionnelle. Avec lui et pour lui, je guiderais mes frères et mes sœurs,

Car après tout je n’avais jamais eu qui que ce soit pour qui me battre.
Personne d’autre que lui.




Pouvoirs :

    Chevalier

Télépathie – normal.
Télékinésie – faible.
Guérison – normal.
Sonder lieux et personnes – excellent.

Elément Métal [normal] :
Faculté de reforger un métal (changer sa forme, réajuster le tranchant d'une lame), uniquement si le métal en question est dit "quasi-parfait". Ce qui est rare, car pour être solide la plupart des métaux utilisés pour les armes sont des alliages.
Il l'utilise uniquement sur des métaux purs, l'effort étant beaucoup trop important pour les autres.
Exceptions faites de ses trois sabres d'acier forgé, auxquels il est tant d'habitué qu'il a des facilités à user de son pouvoir dessus.


Bouclier mental [fort] : il peut protéger ses pensées contre une intrusion de faible ou moyenne envergure. Contre quelqu’un de puissant, son pouvoir sera inefficace.


    Hybride

ϰ Collectivité avec les insectes – faible.





Toi derrière l'écran :
 

code by Jess

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~




Dernière édition par Heaume le Mar 29 Jan - 6:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syrianne
Chef des Chevaliers d'Émeraude | Princesse des fées
Chef des Chevaliers d'Émeraude | Princesse des fées
avatar

Messages postés : 3324
Date d'inscription : 03/07/2009
Âge : 24
Localisation : Émeraude

MessageSujet: Re: Heaume [chevalier d'Irianeth] Lun 28 Jan - 19:02

Coucou ^^
Juste dire que le nom Obsidienne a été abolit et tout est redevenu Irianeth ^^
Bonne continuation
Wink

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


    Sais-tu que je suis en réalité ton pire ennemi? Je peux être néanmoins ton plus grand allié Invité. Comment me percevras-tu?


Chanson principale

12 roses au total:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.leschevaliersdemeraude100ans.com
Heaume
Chef des Chevaliers d'Irianeth
avatar

Messages postés : 38
Date d'inscription : 05/12/2012
Âge : 28

MessageSujet: Re: Heaume [chevalier d'Irianeth] Lun 28 Jan - 19:35

Ok merci, désolé je n'avais pas vu ce détail ^^

Bref, je crois que j'ai fini.
Je n'ai pas modifié grand chose excepté les pouvoirs.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syrianne
Chef des Chevaliers d'Émeraude | Princesse des fées
Chef des Chevaliers d'Émeraude | Princesse des fées
avatar

Messages postés : 3324
Date d'inscription : 03/07/2009
Âge : 24
Localisation : Émeraude

MessageSujet: Re: Heaume [chevalier d'Irianeth] Lun 28 Jan - 19:39

    Juste dire que l'élément fort n'est réservé qu'aux maître-magiciens et immortels. Les chevaliers non céleste possède l'élément à force moyenne.
    La règle aux pouvoirs raciaux ont changés. C'est un pouvoir racial accepté. Donc il faudra changé ces deux petits détails dans tes pouvoirs ^^
    Il te faudra relire les règles puisque celles-ci ont changés sous quelques points et le code aussi a changé. ^^
    Après cela je n'ai rien à dire.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


    Sais-tu que je suis en réalité ton pire ennemi? Je peux être néanmoins ton plus grand allié Invité. Comment me percevras-tu?


Chanson principale

12 roses au total:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.leschevaliersdemeraude100ans.com
Heaume
Chef des Chevaliers d'Irianeth
avatar

Messages postés : 38
Date d'inscription : 05/12/2012
Âge : 28

MessageSujet: Re: Heaume [chevalier d'Irianeth] Lun 28 Jan - 19:44

Aah désolé désolé, je n'ai pas encore tout relu, j'aurais du...
(l'enthousiasme tue l'enthousiasme)

J'ai édité les pouvoirs :
Elément contrôle normal, Bouclier mental Fort.

Pouvoir racial : collectivité avec les insectes.

Je lirais le règlement en rentrant du taf, là en 5 min c'est un peu chaud ^^

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syrianne
Chef des Chevaliers d'Émeraude | Princesse des fées
Chef des Chevaliers d'Émeraude | Princesse des fées
avatar

Messages postés : 3324
Date d'inscription : 03/07/2009
Âge : 24
Localisation : Émeraude

MessageSujet: Re: Heaume [chevalier d'Irianeth] Lun 28 Jan - 19:48

Lorsque tu auras le code c'est un ok pour moi ^^

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


    Sais-tu que je suis en réalité ton pire ennemi? Je peux être néanmoins ton plus grand allié Invité. Comment me percevras-tu?


Chanson principale

12 roses au total:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.leschevaliersdemeraude100ans.com
Heaume
Chef des Chevaliers d'Irianeth
avatar

Messages postés : 38
Date d'inscription : 05/12/2012
Âge : 28

MessageSujet: Re: Heaume [chevalier d'Irianeth] Mar 29 Jan - 6:38

Check pour le code.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naeryan
Habitante d'Irianeth | Future seconde épouse du prince noir
avatar

Messages postés : 35
Date d'inscription : 24/11/2012

MessageSujet: Re: Heaume [chevalier d'Irianeth] Mar 29 Jan - 9:27

Code vérifié et validé.

Re-bienvenue parmi nous.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


~~ Thème Principal ~~

" Vise la lune !!!
Si tu la rates, tu seras déjà parmi les étoiles.... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaume
Chef des Chevaliers d'Irianeth
avatar

Messages postés : 38
Date d'inscription : 05/12/2012
Âge : 28

MessageSujet: Re: Heaume [chevalier d'Irianeth] Mar 29 Jan - 12:24

Ok Merci.

Il me manque la validation d'un autre admin ou je peux me lancer en rp?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuka
Prince d'Irianeth - Maître Magicien
Prince d'Irianeth - Maître Magicien
avatar

Messages postés : 175
Date d'inscription : 18/12/2011

MessageSujet: Re: Heaume [chevalier d'Irianeth] Mar 29 Jan - 12:26

Tu peut entamé le rp, je te colorise sur le champ.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Heaume [chevalier d'Irianeth]

Revenir en haut Aller en bas

Heaume [chevalier d'Irianeth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un honorable chevalier
» L'Arc et le Heaume n°2 - Les Animaux chez Tolkien
» invitation du roi au peuple et chevalier de la cour.
» Haldurion, apprenti Chevalier Galadhrim
» Un petit bonjour de La maisnie du chevalier Bragon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers d'Émeraude 300 plus tard :: Parchemins Hors-RPG :: Les parchemins :: Fiche validées-