AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
100 Hebergeur d'image

Partagez|

On s'occupe comme on peut (PV Naeryan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Fiona
Sorcière d'Irianeth
avatar

Messages postés : 465
Date d'inscription : 09/02/2012
Âge : 25
Localisation : devant mon ordi (parce que derrière ça marche pas bien)

MessageSujet: On s'occupe comme on peut (PV Naeryan) Mer 30 Jan - 17:57

    Allongée dans mon lit, ma couette remontée jusqu’à mon nez, je bulle. Je sais ce n’est pas très sérieux comme comportement, je devrais surement trouver une occupation plus constructive, mais … Tournant le regard vers ma fenêtre je regarde le carreau battu par le vent et la pluie et ça ne me donne pas envie de faire des efforts. Maussade, le temps est maussade alors je le suis aussi. Quelqu’un frappe alors à ma porte. Instinctivement je remonte ma couette au-dessus de ma tête et grommèle de mécontentement. J’entends le battent grincer sur ses gonds et un soupir m’échappe.

    -« Mademoiselle Fiona ! Je sais que je vous dérange, mais c’est vous-même qui m’avez demandé de vous rappeler de ne jamais rester au lit toute la matinée. »

    Si je voulais faire preuve de mauvaise foi j’enverrais bouler la servante en lui disant que je n’ai jamais dit de pareille chose. Mais elle a raison, c’est moi qui lui ai confié la mission de me tirer du lit les jours ou je flemmarde trop. Pourquoi ? Parce que partit comme aujourd’hui je serais capable de rester sous ma couette jusqu’au lendemain. Au prix d’un effort qui me semble surhumain je m’extirpe, non sans rouspéter, de ma couche.

    -« Ça va je bouge, pas la peine de rester à me surveiller. »

    La servante s’incline et quitte prestement ma chambre. Pour ma part je me dirige vers mon armoire pour récupérer des vêtements et direction le bain. Une fois dans l’eau chaude j’ai de nouveau envié de lézarder. Finalement au prix d’un nouvel effort j’arrive à me bouger un peu et je me lave de la tête aux pieds, je quitte le bain, me sèche et m’habille. Tunique bleue, pantalon de cuir blanc, cuissarde noire, ceinture de cuir noir et voilà. Je prends quelques minutes pour tresser soigneusement ma chevelure puis j’observe mon reflet dans le miroir. Ça me semble correct. Je m’approche de ma fenêtre et observe la cour, les esclaves y passent et y repassent au pas de course, le sol ne ressemble plus qu’à un amas de boue alors que le ciel est zébré d’éclair de manière presque continue. Nouveau soupir, puis je me détache de ma contemplation direction la cuisine histoire d’avaler un petit quelque chose. Vraiment je ne me sens pas motiver ce matin, outre le temps que j’ai mis à sortir de mon lit, celui que je passe devant mon bol de lait est tout aussi explicite. Je reste penchée à tremper une tartine jusqu’à ce que le pain soit si ramollis qu’il tombe au fond du bol, je regarde alors mon lait chaud avec dépit et l’abandonne sur la table sans le boire. J’aime bien le lait, mais pas lorsqu’il se transforme en aquarium. Une pomme à la main je quitte les cuisines et me mets à errer sans but précis dans les couloirs, il va bien falloir que je finisse par me trouver une occupation sinon je vais sérieusement commencer à déprimer. Le temps ne se prête pas franchement à sortir j’opte donc plutôt pour une salle d’entrainement.

    À défaut de savoir manier les armes je me débrouille bien à la magie. Je m’assois donc en tailleur au sol et commence à attirer à moi des objets de taille modeste, tout en dégustant ma pomme. Une dague, une épée en bois, … Puis j’essaye d’attirer des objets de plus en plus gros et lourds. Une épée, un casque, un bouclier, un mannequin d’entrainement, … Ah non, pour ce dernier ça bloque un peu et il ne fait que la moitié du chemin voulu. Frustrée je m’y reprends à deux reprises au moins et finis par réussir à le mener jusqu’à moi. Je constate alors que je suis entourée d’un beau capharnaüm et entreprends l’activité en sens inverse.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



2 rose de Sirana
2 rose d'Yzaleen
1 rose de Syrianne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naeryan
Habitante d'Irianeth | Future seconde épouse du prince noir
avatar

Messages postés : 35
Date d'inscription : 24/11/2012

MessageSujet: Re: On s'occupe comme on peut (PV Naeryan) Mer 30 Jan - 20:55

    Cela faisait déjà un moment qu'une étrange petite bouille était presque écrasée contre les carreaux de la fenêtre de sa chambre. Son souffle faisait de la buée sur les vitres et elle y dessinait des êtres éphémères qui disparaissaient après quelques respirations. Dehors, le temps était maussade. De la pluie, du vent, un ciel sombre... Cela ne déprimait pas mais elle savait qu'elle n'avait pas le droit de sortir par ce temps-là, Ils n'auraient pas appréciés. Ni l'Empereur, qui lui faisait vraiment forte ni le Prince qu'elle ne devait pas décevoir. C'était ce qu'on lui avait apprit....

    Lassée de regarder indéfiniment le même défilé d'eau et d'air sous ses yeux, la petite pardusse finit par s'habituer comme il fallait avant de sortir de sa chambre. Elle se rendit aux cuisine ou elle passa un certain temps. Elle aimait cette ambiance un peu conviviale, chaleureuse qui animait les lieux. Et puis, elle ne prenait pas beaucoup de place et était agréable avec tout le monde. Sans compter que chacun savait qui elle était, cela jouait aussi beaucoup. Elle termina son bol de lait et ses petites biscuits secs avant de dévorer une pomme, comme chaque jour. Elle raffolait de ce fruit. Puis, l'ennui revenant faire surface, elle quitta les lieux en silence.

    Elle erra un moment sans véritable but, simplement portée par le hasard de ses pas au travers des couloirs. Elle hésita à aller dans la cour mais le temps était vraiment trop mauvais, on lui ferait des remontrances si elle se salissait de la sorte. Elle eut un léger soupir. Elle aurait du être esclave, comme tous ses gens qu'elle voyait passer devant elle et qui l'évitait soigneusement. Pas par méchanceté mais avec un respect mêlé de crainte. La Future Seconde Épouse n'était pas n'importe qui. Mais elle trouvait ce titre lourd à porter car finalement, elle était tout le temps seule et à nouveau, on l'ignorait.

    Le moral un peu bas, elle reprit sa marche avant que du bruit n'attire son attention. Elle se dirigea par là et atterrit devant une salle d'entrainement. A l'intérieur, un bazar sans nom. Et au milieu de tout ça, une femme. Droite et contrée. Curieuse, la fillette entra et se posta dans un coin en silence. Qu'elle ne fut pas sa surprise de la voir ainsi déplacer des objets sans même les toucher. Certes, elle savait ce qu'était la magie mais cela restait impressionnant. Elle n'avait pas ce pouvoir et cela la fascinait. Tellement qu'elle fit quelques pas et ne vit pas le bouclier sous ses pieds. Revenant sur terre à cet instant, elle s'étala de tout son long dans un petit cri de surprise.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


~~ Thème Principal ~~

" Vise la lune !!!
Si tu la rates, tu seras déjà parmi les étoiles.... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fiona
Sorcière d'Irianeth
avatar

Messages postés : 465
Date d'inscription : 09/02/2012
Âge : 25
Localisation : devant mon ordi (parce que derrière ça marche pas bien)

MessageSujet: Re: On s'occupe comme on peut (PV Naeryan) Jeu 31 Jan - 19:03

    Je ne suis pas quelqu’un qu’on peut qualifier d’ordonner, même si je ne suis pas non plus franchement désordonnée. En fait j’ai une méthode de rangement … Particulière ? On va dire ça comme ça. Bref suite à mon petit entrainement improvisé il me faut bien ranger les lieux de manière convenable sinon je suis sûre que quelqu’un trouvera à s’en plaindre. Alors faisant preuve de concentration je commence à renvoyer un à un les objets à leur place. J’étais si concentrée sur ma tâche que je ne vis pas la fillette entrer dans la pièce. Ce ne fut que lorsqu’un cri de surprise lui échappa que je pris conscience de sa présence. Perdant ma concentration pendant un instant tous les objets que je maintenais en l’air s’écrasèrent au sol. Mon regard engloba la pièce et se posa sur la fillette au sol. Il ne me fallut pas longtemps pour l’identifier, il faut dire que ses yeux sans pupilles et sa chevelure particulière la rendent facilement identifiable. Pendant quelque secondes je la dévisage sans un mot. Je connais son statut et le respect qui lui est due, mais je sais aussi quel aurait pu être sa place sur Irianeth s’il elle n’avait attiré le regard de l’Empereur.

    Finalement j’abandonne mon œuvre de rangement et m’approche d’elle. Une fois à son niveau je m’accroupis pour me placer à sa hauteur et lui sourit.


    -« Tu ne t’es pas blessée j’espère ? »

    En attendant sa réponse je recommence à ranger mon bazar, mais sans quitter la petite des yeux, ce qui soit dit en passant complique la tâche. Plusieurs fois, les objets que je tente de ranger, buttent dans les murs ou d’autres objets. Finalement lorsque je fais s’écrouler une armure le fracas métallique me fait rire aux éclats.

    -« Désolé, je vais ranger et après on parle si tu veux. »

    Me relevant je me concentre de nouveau et entreprend tout d’abord de réassembler l’armure. Ensuite je range les derniers objets sur le sol. J’englobe la pièce du regard et satisfaite de mon œuvre m’assoit en tailleur face à l’enfant.

    -« Voilà qui est mieux. Bon. Ou en étions-nous ? Ah oui. Tu n’es pas blessée ? »


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



2 rose de Sirana
2 rose d'Yzaleen
1 rose de Syrianne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naeryan
Habitante d'Irianeth | Future seconde épouse du prince noir
avatar

Messages postés : 35
Date d'inscription : 24/11/2012

MessageSujet: Re: On s'occupe comme on peut (PV Naeryan) Jeu 31 Jan - 21:31

    Ce qu'elle pouvait être maladroite. Cela aurait été une tare pour une esclave mais finalement, c'était peut-être encore pire vu son statut actuel. Quelle impression devait-elle faire aux gens, à part celle d'être une gamine perdue, différent et franchement bonne à rien? S'étalant violemment au sol, sa tête heurta la pierre avant que ses mains n'ait pu la retenir ce qui la laissa un moment sonnée. Elle sentit une présence près d'elle et entendit vaguement une voix mais un instant, elle paniqua. Ce jour-là, lorsque les hommes-insectes étaient arrivés, elle était dans le moment état. Sonnée, blessée et... Tremblotante. Car oui, elle s'était mise à trembler.

    Pourtant, il y eut le sourire sur ce visage qui finit par la calmer. Elle reprenait doucement conscience du monde qui l'entourait lorsqu'un vacarme assourdissant la fit porter les mains à ses oreilles. Une armure venait de s'écrouler et du coup, la femme la laissa un instant pour se reconcentrer sur son œuvre. Sans dire un mot, la fillette l'observa, ses esprits parfaitement revenus à présent. L'armure se reconstitue avant que les derniers objets retrouvent leurs places toutes désignées dans la pièce. Puis, la femme revint à son niveau.

    -« Voilà qui est mieux. Bon. Ou en étions-nous ? Ah oui. Tu n’es pas blessée ? »

    "- Euh... Je... crois que... Aïe!"

    Bon, heureusement qu'elle n'avait pas finie sa phrase. Voulant repousser ses cheveux plus en arrière de son visage, sa main était venue appuyée sur son front ou une jolie entaille laissait à présent couler un filet carmin. Une égratignure, rien de plus, heureusement. Mais du coup, elle se sentait vraiment mal à l'aise. Elle ne devait pas se montrer ainsi faible, Ils ne seraient pas content de la voir comme ça. Elle se força à sourire et à se calmer.

    "- Non, je n'ai rien. Rien de grave en tout cas. Merci de vous en inquiétez. Je peux vous demander qui vous êtes?"

    Tout en parlant, sa main était venue recouvrir sa plaie, sa paume se mettant à briller doucement. Elle possédait le don de guérison, autant s'en servir. Mais elle était jeune et ne maitrisait que très peu sa magie. Alors, cette simple petite réparation la laissa essoufflée. Pff, même en magie, elle n'était pas douée, ça promettait vraiment.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


~~ Thème Principal ~~

" Vise la lune !!!
Si tu la rates, tu seras déjà parmi les étoiles.... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fiona
Sorcière d'Irianeth
avatar

Messages postés : 465
Date d'inscription : 09/02/2012
Âge : 25
Localisation : devant mon ordi (parce que derrière ça marche pas bien)

MessageSujet: Re: On s'occupe comme on peut (PV Naeryan) Ven 1 Fév - 17:03

    - « Euh... Je... crois que... Aïe! »

    Mon sourire passe d’amical à amuser, je suis presque certaine qu’elle était sur le point de dire que ça allait bien. C’est habituel, on tombe, on se fait mal et quand on nous pose la question on répond machinalement : « Non, non ça va c’est rien. » Juste par peur d’avoir l’air idiot alors qu’en réalité, on a mal. Mon regard se pose machinalement sur le front de la fillette. Une belle estafilade le marque, mais ce qui accroche réellement mon regard c’est le filet de sang qui s’écoule sur sa peau pâle. Heureusement la blessure reste bénigne et puis la petite sourit ce qui montre qu’elle ne va pas trop mal non ? J’aurais été un peu embêtée d’avoir blessée la futur seconde épouse du prince, même involontairement bien sûre.

    - « Non, je n'ai rien. Rien de grave en tout cas. Merci de vous en inquiétez. Je peux vous demander qui vous êtes? »

    Avant de répondre je l’observe soigner sa blessure. Je ne savais pas qu’elle était dotée de pouvoir, du coup, je regarde avec attention l’opération. Non pas que je ne sache pas guérir une blessure moi-même, mais je suis toujours curieuse de voir les autres faire. L’opération terminé la petite semble essoufflée j’affiche un sourire compréhensif. Moi aussi à son je finissais fatiguée après le traitement, même d’une blessure aussi minime soit-elle. Je remarque assez rapidement que la demoiselle semble dépitée et ça me fait mal pour elle. Je décide tout d’abord de lui répondre et d’aviser pour la suite.

    -« Je m’appelle Fiona, je suis une sorcière. Et toi ? Quel est ton prénom ? »

    Ça peut paraitre idiot, je connais son statut, mais pas son prénom. Il faut dire que je m’intéresse peu à la hiérarchie. Je connais les personnes à qui je dois le respect de visage et c’est bien suffisant ainsi. Comme ça, j’évite les ennuis et c’est bien suffisant celons moi. Maintenant qu’elle a eu sa réponse je décide de faire quelque chose que personne dans son entourage n’a du faire jusqu’à présent. Je prends délicatement ses mains entre les miennes et la regarde droit dans les yeux.

    -« Ecoute moi, l’opération magique que tu viens de réaliser a due te fatiguer, mais ne t’inquiète pas à ton âge c’est normal, avec le temps et de la pratique tu verras ça deviendra plus facile. »

    Après tout rien n’est innée, dans la vie on ne sait pas tout faire tout de suite ce serait trop simple. Et puis chacun avance à son rythme, c’est ce qui fait la diversité des gens, mais aussi leur intérêt. Sans le dire je transmets un peu de mon énergie à la demoiselle espérant qu’elle se sente mieux ainsi. Avec le temps je suis certaine qu’elle deviendra plus douée, il lui suffit de se montrer persévérante.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



2 rose de Sirana
2 rose d'Yzaleen
1 rose de Syrianne


Dernière édition par Fiona le Sam 2 Fév - 14:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naeryan
Habitante d'Irianeth | Future seconde épouse du prince noir
avatar

Messages postés : 35
Date d'inscription : 24/11/2012

MessageSujet: Re: On s'occupe comme on peut (PV Naeryan) Sam 2 Fév - 9:27

La blessure à son front n'étant vraiment que très superficielle, il ne lui fallut pas très longtemps pour arriver à la soigner parfaitement. Mais ce simple petit effort de magie lui avait couté. Elle le sentait dans tout son corps, cette fatigue caractéristique de l'utilisation de son pouvoir. Comme elle pouvait se sentir vraiment petite à cet instant.

-« Je m’appelle Fiona, je suis une sorcière. Et toi ? Quel est ton prénom ? »

Un instant, la fillette eut un sourire sans joie. Son prénom, personne ne le connaissait ou presque. On savait qui elle était, ce qu'elle représentait mais pas plus. Remarque, elle ne pouvait en vouloir à personne, les choses étaient simplement ainsi, elle devrait s'y faire. Elle était avant tout la 'Future Seconde Épouse' avant d'être quoi que ce soit d'autre.

"- Naeryan. Je m'appelle Naeryan."

Fiona. Une sorcière. Comme Vivianne. Elle l'observe un moment curieuse. Elle ne ressemble pas du tout à la Première épouse. Par contre, elle doit être très puissante si c'est une sorcière. Intriguée, elle la regarde se baisser et se mettre à sa portée. La petite pardusse frissonna un instant lorsqu'elle prit ses mains dans les siennes, les gens avaient tellement plus l'habitude de la fuir et de l'ignorer que sa proximité lui semblait un peu étrange au final.

-« Écoute moi, l’opération magique que tu viens de réaliser a du te fatiguer, mais ne t’inquiète pas à ton âge c’est normal, avec le temps et de la pratique tu verras ça deviendra plus facile. »

Ses yeux restèrent une seconde écarquillés de surprise. Elle ne rêvait pas? Elle était bien en train de... l'encourager? Oui, c'est ça. Un véritable sourire illumina le visage de la fillette. Elle se sentait mieux déjà, sans réaliser que cela venait de l'énergie transmise par la sorcière. Elle l'avait félicité, c'était tout ce qu'elle retenait. Cela voulait dire qu'elle ne l'ignorait pas.

"- Oui, je sais. Chaque fois que j'essaie d'utiliser la magie, je suis toujours fatiguée après. Mais là, ça va mieux. Merci. Je vais continuer à m'entrainer mais toute seule c'est pas facile. Et je vais m'amuser à me blesser juste pour me soigner, Ils ne seraient pas contents d'apprendre que je me suis fait mal."


Ils. L'Empereur et Ryuka. Ces hommes qui avaient déjà tracés son destin. Elle craignait leur colère bien qu'elle ne soit pas malheureuse ni maltraitée. Elle avait un peu peur d'eux même si elle ne voulait pas l'admettre et encore moins le montrer. Mais elle restait une gamine de 9 ans. Et ils l'impressionnaient, ça elle ne pouvait pas le nier.

"- Fiona, c'est ça? Dis-moi, tu es née ici toi? Ou tu viens d'ailleurs?"

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


~~ Thème Principal ~~

" Vise la lune !!!
Si tu la rates, tu seras déjà parmi les étoiles.... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fiona
Sorcière d'Irianeth
avatar

Messages postés : 465
Date d'inscription : 09/02/2012
Âge : 25
Localisation : devant mon ordi (parce que derrière ça marche pas bien)

MessageSujet: Re: On s'occupe comme on peut (PV Naeryan) Sam 2 Fév - 14:55

    - « Naeryan. Je m'appelle Naeryan. »

    Bien, je me promis de me souvenir du prénom de la demoiselle à l’avenir, je n’étais pas sûr que cela ait une quelconque utilité, si ce n’est que c’est toujours mieux de savoir comment se nomme les gens à qui on parle. La petite et moi n’étions pas appelées à évoluer dans les même sphères à l’avenir, mais si nos routent c’étaient croisées aujourd’hui elles seraient peut être appelées à se recroiser un jour. Alors il était tout à fait normal de garder en mémoire le prénom de la demoiselle ne serais ce, pour l’instant, que par pure politesse à son encontre. Je me baisse alors pour être au niveau de Nearyan et me saisit de ses mains, je sens son frisson, mais n’en tient pas compte. Je prends alors la parole, je me veux rassurante dans mes mots car je sais à quel point les premières utilisations magique peuvent être décevante, même si elles sont réussi. La fatigue qu’elles amènent les rendes décevantes et des encouragements sont souvent les bienvenues. J’en profite aussi pour lui transmettre un peu de ma propre énergie histoire qu’elle se sente mieux.

    C’est amusant comme certaines personnes ont des expressions faciales faciles à déchiffrer. Les yeux écarquillés de Naeryan ne trompe pas, mon attitude la surprend. Le sourire qui vient alors remplacer sa surprise me fait chaud au cœur. Ne l’a-t-on jamais félicité jusqu’alors ? Pourtant au vue de son rang il serait logique que les gens soient aux petits soins avec elle et l’encourage à progresser non ? Au fond je n’en sais rien, je ne sais pas qu’elle vie on même lorsqu’on est futur épouse du prince, peut-être n’est-ce pas aussi idyllique qu’on peut se l’imaginer. Il doit y avoir des responsabilités, des devoirs, … Beaucoup de chose qui pèsent surement bien lourd sur les épaules et d’autant plus lorsqu’on a l’âge de la demoiselle.


    - « Oui, je sais. Chaque fois que j'essaie d'utiliser la magie, je suis toujours fatiguée après. Mais là, ça va mieux. Merci. Je vais continuer à m'entrainer mais toute seule c'est pas facile. Et je vais m'amuser à me blesser juste pour me soigner, Ils ne seraient pas contents d'apprendre que je me suis fait mal. »

    Je sais sans le moindre doute possible qui elle désigne par ce « il », il ne peut s’agir que de ceux qui régissent sa vie et choisissent son avenir. Autant dire l’Empereur et le prince. Je trouvais quelque peu dommage que son destin soit tout tracé alors qu’elle semblait si jeune. A son âge elle aurait encore du en être à découvrir le monde, à jouer dehors dans la boue avec les autres enfants, à faire des bêtises, … Au lieu de cela on attendait surement d’elle qu’elle ait une attitude digne et irréprochable. C’est après tout ce qu’on attend de toute grande dame, mais elle n’en est pas une, elle est une enfant. Enfin … J’ai de beau principe, mais je ne suis pas là pour refaire le monde non plus et encore moins pour juger ceux qui gouvernent.

    - « Fiona, c'est ça? Dis-moi, tu es née ici toi? Ou tu viens d'ailleurs? »

    Je sors de mes pensé et rencontre les yeux si particuliers de la demoiselle, un court instant mes sourcils se fronce alors que je réfléchis. Je n’aime pas particulièrement parler de mon passé, mais ici il n’est un secret pour personnes alors si elle ne l’apprend pas de moi, elle finira bien par le savoir par quelqu’un d’autre. Finalement mon expression s’adoucit lorsque je prends la parole d’un ton calme.

    -« Oui c’est ça. Je suis née sur Irianeth, mes parents, mes frères et sœurs ainsi que tous les gens que j’ai côtoyée enfant sont esclave. J’étais moi-même appelée à servir les autres jusqu’à ce qu’on découvre que je possédais des talents magique … »

    Parfois je me plais à essayer de savoir quel aurait pu être ma vie si je n’avais pas été douée en magie.

    -« J’ai de la chance … Les esclaves avec un tel caractère que le mien vivent rarement au-delà de l’adolescence … »

    C’est vrai, bien que je sois née pour servir j’ai toujours eu du mal à m’astreindre aux règles et à suivre des ordres. J’aurais surement été maltraité voire tuée par quelqu’un à qui j’aurais déplut. C’est ce qui arrive tous les jours sans que personne ne s’en soucie ...

    -« Qu’est-ce que ça fait de découvrir un nouveau continent et d’être future épouse d’un prince ? »

    Je ne sais que peu de chose sur Naeryan, mais s’il y a une chose que j’ai retenue c’est qu’elle est originaire d’Enkidiev. Aussi je ne peux m’empêcher de me demander ce qu’on peut bien ressentir à être arraché à son monde pour se retrouver catapulté dans une vie surement en tout point différente de la précédente. Soudain une question née dans mon esprit

    -« Tu as dit que tu t’entraîne seule à la magie ? J'aurais pourtant pensé qu'au vue de ton statut on t'aurais alloué un professeur particulier pour t'aider ?»

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



2 rose de Sirana
2 rose d'Yzaleen
1 rose de Syrianne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naeryan
Habitante d'Irianeth | Future seconde épouse du prince noir
avatar

Messages postés : 35
Date d'inscription : 24/11/2012

MessageSujet: Re: On s'occupe comme on peut (PV Naeryan) Sam 2 Fév - 19:41

-« Oui c’est ça. Je suis née sur Irianeth, mes parents, mes frères et sœurs ainsi que tous les gens que j’ai côtoyée enfant sont esclave. J’étais moi-même appelée à servir les autres jusqu’à ce qu’on découvre que je possédais des talents magique … J’ai de la chance … Les esclaves avec un tel caractère que le mien vivent rarement au-delà de l’adolescence … »

Alors comme ça, elle aussi aurait du être esclave? Cela leur faisait du coup un point en commun, même si ce n'était pas quelque chose de vraiment glorieux. En même temps, la petite pardusse, n'avait pas eu le temps d'être esclave. Enfin, est-ce que sa place d'aujourd'hui n'était une place d'esclave, simplement camouflée sous un nom différent? Cela restait à prouver. Elle avait beau n'être qu'une enfant, elle était loin d'être stupide et elle avait tellement de temps à elle que son esprit s'était déjà plutôt bien affuté. Elle se contenta de hocher la tête aux paroles de Fiona. Oui, elle avait déjà vu des esclaves êtres exécutés simplement pour un mot un peu trop haut.

-« Qu’est-ce que ça fait de découvrir un nouveau continent et d’être future épouse d’un prince ? »

Sur le coup, sa question la prit complètement au dépourvu. Ce que ça faisait? Avait-elle jamais prit vraiment le temps d'y penser en fait? Non, pas réellement. Du coup, elle réfléchit un instant avant de prendre la parole.

"- Ça fait juste... Pas grand chose en fait. Je connaissais rien d'où je viens alors c'est un peu comme si j'étais née ici. A part ma race et mon apparence bizarre, j'aurais tout aussi bien pu naitre ici, ça aurait fait pareil pour moi.
Seconde Épouse d'un Prince, c'est... compliqué. Il y a tant de choses que je dois faire ou pas, dire ou pas. Je sais que j'ai de la chance mais... c'est dur parfois..."


Elle gardait un léger sourire mais elle avait un peu peur en racontant tout ça. Elle ne devait pas se montrer ainsi faible et fragile. Elle allait être Seconde Épouse, elle avait une place, un rang et une image à respecter. Mais du haut de ses 9 ans, de temps à autre, elle aurait aimé pouvoir être simplement une enfant comme les autres. Oui, elle était bien traitée, mais elle avait du mal à vraiment se sentir à sa place ici.

-« Tu as dit que tu t’entraîne seule à la magie ? J'aurais pourtant pensé qu'au vue de ton statut on t'aurais alloué un professeur particulier pour t'aider ?»

"- L'Empereur veut que ce soit le Prince qui s'occupe de moi. C'est à lui de m'éduquer. Mais il a déjà beaucoup de choses à faire alors j'apprends avec lui et après, je m'entraine toute seule. En général, les gens m'évitent un peu, je crois que je leur fais peur. Du coup, je me débrouille. Comme ça, il pourra être fier de moi."

Ça, elle espérait vraiment qu'elle y arriverait. Elle ne savait pas pourquoi l'Empereur l'avait choisi elle comme future épouse pour son fils. Elle savait que le Prince appréciait beaucoup Vivianne et qu'elle ne restait rien de plus qu'une enfant. Elle était encombrante. Alors, elle voulait au moins lui montrer qu'elle était capable de réussir quelque chose. Lui, il s'occupait d'elle, il ne l'ignorait pas alors elle voulait vraiment se montrer digne de ce qu'il lui apprenait.

"- Y a que pour la magie ou j'aurais sans doute un professeur, parce que c'est un domaine particulier. Mais pour le moment, j'en ai pas. Après, s'il désigne des professeurs pour s'occuper de moi, je suivrais leurs enseignements, c'est tout."

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


~~ Thème Principal ~~

" Vise la lune !!!
Si tu la rates, tu seras déjà parmi les étoiles.... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fiona
Sorcière d'Irianeth
avatar

Messages postés : 465
Date d'inscription : 09/02/2012
Âge : 25
Localisation : devant mon ordi (parce que derrière ça marche pas bien)

MessageSujet: Re: On s'occupe comme on peut (PV Naeryan) Dim 3 Fév - 13:48

    Suite à ma question Naeryan semble en pleine réflexion. Visiblement elle n’a jamais réfléchis à l’effet que cela lui fais. Je dois avouer que si j’avais été dans son cas je n’y aurais pas pensé non plus. C’est souvent quand quelqu’un nous le demande qu’on est amené à faire un point sur sa situation, avant cela, tout nous semble si … Naturel ? Qu’on ne prend pas le temps de se poser et d’y réfléchir. A quoi bon d’ailleurs ? Faire le point ne change pas les choses. Du coup, j’attends patiemment que la demoiselle mette de l’ordre dans ses pensées et me réponde.

    -« Ça fait juste... Pas grand-chose en fait. Je connaissais rien d'où je viens alors c'est un peu comme si j'étais née ici. A part ma race et mon apparence bizarre, j'aurais tout aussi bien pu naitre ici, ça aurait fait pareil pour moi. Seconde Épouse d'un Prince, c'est... compliqué. Il y a tant de choses que je dois faire ou pas, dire ou pas. Je sais que j'ai de la chance mais... c'est dur parfois... »

    Sans même y faire attention je ne peux m’empêcher de tiquer sur le fait qu’elle prétende avoir une apparence bizarre. En 20 ans de vie j’ai eu l’occasion d’en voir des bizarreries et pour moi elle est tout sauf étrange. D’accord on ne voit pas souvent des Pardusses sur Irianeth, mais on connait malgré tout leur existence. Et puis, sans vouloir être impolie je trouve tout de même qu’une Pardusse c’est bien moins atypique qu’un homme lézard ou qu’un insecte. Eux je suis amenée à les côtoyer souvent et pourtant je ne m’habitue pas à leur apparence. Secouent négativement la tête je rétorque donc.

    -« Naeryan tu n’es pas bizarre, différente oui, mais après tout nous le sommes tous. Si tout le monde se ressemblait alors ça n’aurait aucun intérêt tu ne crois pas ? Soit fière de ce que tu es quoi que les autres en disent.»

    Après étant moi-même quelque peu spécial je ne suis pas de celle qui juge les gens à leur apparence, mais plutôt à leur cœur. Il serait mal venu de ma part de critiquer l’apparence des autres. Des paroles de l’enfant découle dans mon esprit une nouvelle question que je m’empresse de poser par la suite. Je trouve étrange qu’en tant que futur épouse d’un personnage aussi important que le prince elle n’ait pas de professeur pour lui apprendre à contrôler ses pouvoirs.

    - « L'Empereur veut que ce soit le Prince qui s'occupe de moi. C'est à lui de m'éduquer. Mais il a déjà beaucoup de choses à faire alors j'apprends avec lui et après, je m'entraine toute seule. En général, les gens m'évitent un peu, je crois que je leur fais peur. Du coup, je me débrouille. Comme ça, il pourra être fier de moi. »

    Les paroles de la demoiselle ont une certaine logique, malgré tout vue les responsabilités escomptant au prince il ne doit pas avoir énormément de temps pour Naeryan. Du coup, elle doit souvent se retrouver livrée à elle-même. Mes sourcils ce fronces lorsqu’elle évoque le fait que les gens l’évites. Sans vraiment m’en rendre compte je la prends en pitié. Je n’ai pas eu une enfance facile, mais il faut avouer que je n’ai pas non plus eu à me plaindre. Son enfance à elle me semble bien plus dure que la mienne, la solitude et les responsabilités ne sont en rien quelque chose à faire peser sur les épaules d’une personne si jeune et cela me désole que ça lui retombe dessus. Certain se plairait à rétorquera que contrairement à d’autre elle ne manque de rien. Mais je suis certaine que même des enfants esclaves sont plus heureux qu’elle, il manque de nourriture, de confort, mais s’ils ont des parents ou de la famille alors ils se retrouvent entourés d’un cocon d’amour. Naeryan ne manque surement de rien sur le plan physique, mais sur le plan affectif rien n’est moins sûre.

    - « Y a que pour la magie ou j'aurais sans doute un professeur, parce que c'est un domaine particulier. Mais pour le moment, j'en ai pas. Après, s'il désigne des professeurs pour s'occuper de moi, je suivrais leurs enseignements, c'est tout. »

    Je réfléchis à ses dernières paroles et une idée me vient, ce n’est pas mon rôle, ni même mon devoir, mais je peux peut être quelque chose pour elle. Après reste à savoir si elle acceptera ma proposition. Un instant le silence se fait entre nous, puis n’ayant rien à perdre je me décide à exprimer mon idée à voix haute.

    -« Je peux peut être t’aider. Ce n’est pas vraiment mon rôle, mais en attendant qu’on t’assigne des professeurs je pourrais peut-être t’enseigner ce que je sais sur la magie. Enfin si tu veux bien de mon aide bien sûre. »

    Je ne veux pas donner l’impression de la forcer. J’ai juste du mal à me faire à l’idée qu’elle soit presque toujours seule, je trouve cela si triste pour elle que je suis prête à lui consacrer mon temps libre, ne serais ce que pour qu’elle se sente moins mise à l’écart. Oh, d’ailleurs …

    -« Tu sais, je pense que les gens ont peur de ton titre et non pas de toi. Ils ne doivent pas savoir comment se comporter à ton égard et de crainte de mal faire il préfère t’éviter. Ne le prend pas pour toi personnellement, la vie est dure quand on est esclave ou serviteur alors on fait tout son possible pour se faire oublier et filer droit. Ce n’est pas toi qu’ils craignent, mais plutôt ce qui pourrait leur arriver s’ils font la moindre erreur à ton égard. »

    Il est si facile de faire, sans le vouloir, quelque chose qui déplait à plus puissant que soit. Parfois même certains s’invente des excuses pour pouvoir maltraiter des esclaves. Alors ses derniers font profil bas, évitent toute les personnes qui pourraient leur attirer des ennuis, intentionnellement ou non d’ailleurs. Mais je comprends sans mal que ça peut être difficile à vivre pour la demoiselle. A son âge on apprécie la compagnie et ici elle ne doit pas en avoir beaucoup.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



2 rose de Sirana
2 rose d'Yzaleen
1 rose de Syrianne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naeryan
Habitante d'Irianeth | Future seconde épouse du prince noir
avatar

Messages postés : 35
Date d'inscription : 24/11/2012

MessageSujet: Re: On s'occupe comme on peut (PV Naeryan) Dim 3 Fév - 15:39

-« Naeryan tu n’es pas bizarre, différente oui, mais après tout nous le sommes tous. Si tout le monde se ressemblait alors ça n’aurait aucun intérêt tu ne crois pas ? Soit fière de ce que tu es quoi que les autres en disent.»

Sa phrase la laissa un moment complètement stupéfaite. Différente, bizarre, ce n'était pas la même chose? Pourtant, les gens n'avaient fait la nuance lorsqu'elle était chez elle. Être fière de ce qu'elle était, elle voudrait bien. mais qu'est-ce qu'elle était au juste? Une Pardusse? La future Seconde Épouse? une Enfant? Un peu tout ça en même temps finalement. Elle était un peu toutes ses personnes en même temps et c'est ça qui se révélait difficile à vivre pour elle. Laissée trop souvent seule avec simplement ses propres réflexions, elle ne prenait pas forcément le bon chemin dans son raisonnement. Mais au moins, elle réfléchissait et essayait de comprendre. un jour, elle comprendrait. Quand elle sera grande; plus tard. Sans doute....

-« Je peux peut être t’aider. Ce n’est pas vraiment mon rôle, mais en attendant qu’on t’assigne des professeurs je pourrais peut-être t’enseigner ce que je sais sur la magie. Enfin si tu veux bien de mon aide bien sûre. »

"- Oh oui, ça me ferais vraiment plaisir. Toute seule, je ne sais jamais si ce que je fais est bien ou si je fais fausse route. Merci beaucoup Fiona."

A nouveau, le sourire vint illuminer son visage enfantin. Il ne lui fallait pas grand chose, c'est vrai mais elle était ainsi. Sincère et franche, elle ne se cachait pas, restant simplement elle-même. Elle devait dépareiller un peu avec cet univers ou les esclaves et serviteurs étant légions passaient la vie la tête basse et le visage fermé, ou les soldat avait à peine forme humaine et ne semblait pas capable de sourire. Elle était comme un petit rayon de soleil perdu par ici.

-« Tu sais, je pense que les gens ont peur de ton titre et non pas de toi. Ils ne doivent pas savoir comment se comporter à ton égard et de crainte de mal faire il préfère t’éviter. Ne le prend pas pour toi personnellement, la vie est dure quand on est esclave ou serviteur alors on fait tout son possible pour se faire oublier et filer droit. Ce n’est pas toi qu’ils craignent, mais plutôt ce qui pourrait leur arriver s’ils font la moindre erreur à ton égard. »

Silencieuse, la fillette écouta ses paroles avec attention. Chez elle, elle savait que c'était bien elle qui était crainte, que l'on ne voulait pas voir et qu'on ignorait délibérément. mais ici, elle avait senti une différence sans la comprendre. C'était donc ça le nœud du problème? Son rôle ici? Cette place qu'elle occuperait plus tard? Cela lui paraissait dur à digérer mais en même temps, cela expliquait pas mal de choses.

"- Tu as l'air de connaitre beaucoup de choses dis donc. J'aimerais en savoir autant que toi. J'ai l'impression de souvent me tromper et de ne pas comprendre vraiment ce qui se passe ici. Je sais que je suis protégée d'une certaine manière mais je crois que je ne réalise pas vraiment tout ce qui se passe. Je ne suis qu'une gamine."

Oui, elle s'excusait presque de n'être qu'une enfant. Et puis, elle savait que sa place prédestinée n'était pas celle qu'elle avait aujourd'hui. Combien de jeunes filles esclaves auraient rêvées prendre sa place? Elle ne le savait pas mais elle s'était souvent posée la question. Elle avait eu de la chance, elle ne pouvait le nier alors elle devrait en profiter.

"- Pour la magie, c'était impressionnant comment tu déplaçais les objets tout à l'heure. Sans les toucher, juste comme ça. J'aimerais faire pareil mais je ne crois pas que j'ai beaucoup de pouvoirs. J'ai l'impression d'être tout le contraire de Vivianne: petite, faible et perdue."

Impressionnée. Oui, Vivianne était une femme impressionnante à ses yeux d'enfant. Du caractère, de la magie, de la force... Première Épouse... Elle n'osait même pas lui adresser la parole, de peur de faire quelque chose qui lui déplairait. Mais elle l'admirait aussi, espérant un jour pouvoir lui ressembler ne serait-ce qu'un peu.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


~~ Thème Principal ~~

" Vise la lune !!!
Si tu la rates, tu seras déjà parmi les étoiles.... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fiona
Sorcière d'Irianeth
avatar

Messages postés : 465
Date d'inscription : 09/02/2012
Âge : 25
Localisation : devant mon ordi (parce que derrière ça marche pas bien)

MessageSujet: Re: On s'occupe comme on peut (PV Naeryan) Dim 3 Fév - 17:15

    Visiblement mes dires laisses la demoiselle perplexe, ou tout du moins stupéfaites. A dire vrai je ne suis pas sûr d’avoir exprimé convenablement ma pensée. Pour moi il existe une grande différence entre l’emploi du terme bizarre et différent. Le premier ayant une connotation péjorative à mes yeux, alors que le second ne fait que souligner une vérité propre à tous. Après, peut-être suis-je la seule personne à faire cette différenciation, ou alors Naeryan est peut-être encore trop jeune pour la comprendre. Je ne sais pas trop et n’ayant pas envie de m’immiscer dans son esprit pour trouver une réponse, que je risque de ne pas trouver vue ma piètre maitrise de ce pouvoir, je préfère embrayer sur un autre sujet. J’en viens donc à lui proposer mon aide pour mieux maîtriser sa magie, ne serais ce que le temps qu’on lui assigne un professeur de manière plus officiel.

    - « Oh oui, ça me ferais vraiment plaisir. Toute seule, je ne sais jamais si ce que je fais est bien ou si je fais fausse route. Merci beaucoup Fiona. »
    -« De rien. »

    Le sourire et l’entrain de Nae me font à mon tour sourire. C’est amusant comme il en faut peu aux personnes de son âge pour être contente. En la regardant je me demande si j’étais comme elle au même âge. Ce n’est pas certain, il y a déjà une différence de caractère notable entre nous deux. Elle semble beaucoup plus calme, sage et obéissante que je ne l’ai jamais été. Une pensée me vint alors et je ne pus m’empêcher de la comparer à l’espoir. Sa candeur et sa bonne humeur sont deux qualités qui font défaut à bien des habitants d’Irianeth et c’est bien dommage, cela rendrais surement la vie plus supportable et agréable si les gens pouvaient ne serait-ce qu’un peu ressembler à la demoiselle. Je fais alors remarquer à la demoiselle une nuance qu’elle ne semble pas avoir compris par rapport au comportement des gens vis-à-vis d’elle. Suite à mes paroles la fillette reste silencieuse. Je la laisse assimiler mes paroles, je sais que c’est surement difficile à supporter, mais elle va devoir si faire car je doute que les mentalités et comportements à son égard ne changes de sitôt. C’est surement dure à digérer pour quelqu’un de si jeune, mais elle a encore bien des choses à apprendre sur la vie, moi-même je ne prétends pas avoir réponse à tout. Du coup lorsqu’elle prend la parole j’hésite sur la conduite à tenir.

    - « Tu as l'air de connaitre beaucoup de choses dis donc. J'aimerais en savoir autant que toi. J'ai l'impression de souvent me tromper et de ne pas comprendre vraiment ce qui se passe ici. Je sais que je suis protégée d'une certaine manière mais je crois que je ne réalise pas vraiment tout ce qui se passe. Je ne suis qu'une gamine. »

    Une gamine, j’en ai été une aussi et pas des plus facile à supporter d’ailleurs, mais j’ai grandi et elle aussi elle grandira. Si tout arrivait sans effort la vie serait fade non ? Elle apprendra si on lui laisse le temps et avec l’âge je suis sûre qu’elle deviendra une personne admirable. Je pose alors ma main sur le haut de son crâne et rive mes yeux bleus aux siens. Un sourire amusé se dessine sur mon visage.

    -« Je sais des choses c’est vrai, mais il m’en reste encore beaucoup à apprendre. Même l’Empereur lui-même ne peut prétendre tout savoir. Je crois que les seuls qui savent tout sont les Dieux et encore ce n’est pas certain. Oui tu es une gamine et alors ? On a tous été enfant un jour, laisse toi du temps pour apprendre, ç a viendra ne t’inquiète pas pour ça. »

    Du temps, on en a tous besoin et pour diverse chose. Dans son cas je pense qu’il ne faut pas qu’elle soit trop pressés de tout comprendre, car il y a des vérités qu’elle n’est surement pas prête à entendre vue son jeune âge. Et puis, avoir l’impression de se tromper sur tout ça arrive à tout âge. Non, il vaut mieux qu’elle apprenne les choses petit à petit comme n’importe qu’elle enfant.

    - « Pour la magie, c'était impressionnant comment tu déplaçais les objets tout à l'heure. Sans les toucher, juste comme ça. J'aimerais faire pareil mais je ne crois pas que j'ai beaucoup de pouvoirs. J'ai l'impression d'être tout le contraire de Vivianne: petite, faible et perdue. »

    Vivianne, la sorcière suprême, même moi je ne lui arrive pas à la cheville alors je n’ai pas grand mal à comprendre ce que veut dire la petite lorsqu’elle se trouve petite, faible et perdue. J’aspire un jour à ressembler à Vivianne et je sais qu’il me reste bien du chemin avant d’en arriver là, je ne suis même pas sure que ce soit réalisable d’ailleurs. Me relevant je place mes mains sur mes hanches et prend un air sérieux.

    -« Ce que je faisais tout à l’heure n’est qu’un seul de mes pouvoirs, en tant que sorcier j’en possède d’autre, mais je reste moi-même bien loin du niveau de Vivianne. J’aimerais beaucoup lui ressembler un jour, c’est pour ça que je m’exerce chaque jour. »

    Je me réa croupie face à la demoiselle et prend l’une de ses mains dans la mienne.

    -« Tu n’es pas une sorcière donc tes pouvoirs n’égalerons jamais les siens, par contre tu sembles être une demoiselle qui as du cœur et qui déborde de gentillesse. Pour moi il ne fait aucun doute que tout comme la Sorcière suprême tu deviendras en grandissant une femme admirable. »

    Pas besoins de lui faire de faux espoirs, même si je l’aide à maîtriser ses pouvoirs elle ne sera jamais aussi puissante que moi et encore moins que Vivianne. Par contre elle peut devenir une femme très apprécié et adulée si elle ne perd pas sa gentillesse et ses qualités de cœur avec l’âge. Ses deux caractéristique passe souvent pour de la faiblesse aux yeux de bien des Tanieth, mais la vérité c’est qu’ils sont incapable d’aimer alors qu’elle, ça fait partis d’elle et il serait bien dommage que ça disparaisse.

    -« Bien et si on parlait de tes pouvoirs ? Est-ce que tu en as d’autre que la guérison ? »

    Si je maitrisait mieux mon pouvoir me permettant de sonder les gens je pourrais surement détecter tous ses pouvoirs sans mal, mais pour le coup il va me falloir me fier à ses dires.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



2 rose de Sirana
2 rose d'Yzaleen
1 rose de Syrianne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naeryan
Habitante d'Irianeth | Future seconde épouse du prince noir
avatar

Messages postés : 35
Date d'inscription : 24/11/2012

MessageSujet: Re: On s'occupe comme on peut (PV Naeryan) Dim 3 Fév - 20:08

-« Je sais des choses c’est vrai, mais il m’en reste encore beaucoup à apprendre. Même l’Empereur lui-même ne peut prétendre tout savoir. Je crois que les seuls qui savent tout sont les Dieux et encore ce n’est pas certain. Oui tu es une gamine et alors ? On a tous été enfant un jour, laisse toi du temps pour apprendre, ça viendra ne t’inquiète pas pour ça. »

Dans un sens, ses paroles la rassurèrent. Ainsi, même l'Empereur et le Dieux ne pouvaient se vanter de tout savoir? On a tous été enfant. oui, elle n'en doutait pas mais elle avait du mal à se représenter Le Prince, Vivianne ou même Fiona étant enfant. L'Empereur encore moins. Mais si Fiona lui disait que cela viendrait, qu'avec le temps elle comprendrait, alors elle voulait bien la croire. De toute façon, elle ne perdait rien à croire ses paroles et puis, cela la motivait. Puisqu'elle savait à présent qu'un jour elle y arriverait, alors elle y mettrait toute sa bonne volonté.

-« Ce que je faisais tout à l’heure n’est qu’un seul de mes pouvoirs, en tant que sorcier j’en possède d’autre, mais je reste moi-même bien loin du niveau de Vivianne. J’aimerais beaucoup lui ressembler un jour, c’est pour ça que je m’exerce chaque jour. »

Tiens, voilà un point qu'elles avaient en commun même si ce n'était pas vraiment pareil. Fiona l'admirait pour ses pouvoirs, son charisme et ce qu'elle représentait. La petite pardusse voyait en elle celle qui elle devrait ressembler pour être digne du Prince. La différence était notable mais pas si grande. Par contre, la fillette craignait la Première Épouse alors que cela ne semblait pas être le cas de Fiona.

-« Tu n’es pas une sorcière donc tes pouvoirs n’égalerons jamais les siens, par contre tu sembles être une demoiselle qui as du cœur et qui déborde de gentillesse. Pour moi il ne fait aucun doute que tout comme la Sorcière suprême tu deviendras en grandissant une femme admirable. »

Oui, elle savait bien que ses pouvoirs étaient vraiment limités mais elle en avait déjà quelqu'uns. Mais les paroles de Fiona la touchèrent vraiment. Si elle pensait vraiment ce qu'elle venait de dire alors la fillette était littéralement aux anges. La gentillesse n'était pas vraiment une caractéristique très recherchée par ici et plutôt jugée comme une faiblesse. Alors, elle qui n'était déjà pas bien grande ni même puissante, avait l'impression d'accumuler les tares au final. Du coup, entendre ce genre de choses lui faisait vraiment du bien. Elle se sentait soulagée.

-« Bien et si on parlait de tes pouvoirs ? Est-ce que tu en as d’autre que la guérison ? »

"- Oui, j'en ai d'autre. Déjà, je peux me changer en puma. J'aime bien celui-là parce qu'il est presque facile, il vient tout seul. Ensuite, je peux comprendre tous les langages différents, même les animaux ou les plantes. Et puis...
Je sais pas trop comment je fais mais je peux influencer les gens. Les calmer par exemple, simplement en étant près d'eux ou en les touchant. Mais je suis pas sure que ce soit un pouvoir ça."


Elle prit quelque instants pour réfléchir. Oui, en plus de la guérison, elle n'avait que ça. Bon, c'était déjà pas mal mais ça ne rivaliserait jamais avec la magie des Chevaliers ni des Sorciers. Elle le savait et cela ne la gênait pas plus que ça. Si déjà un jour elle savait bien se servir de ses propres pouvoirs, pour devenir une Seconde Épouse digne de ce qu'on attendait d'elle, elle ne demandait rien de plus.

"- Je ne les utilise pas souvent. Je n'ai pas trop le droit de me changer en animal mais grâce à mon pouvoir de communication, je me sens moins seule. Je peux discuter avec les chevaux par exemple. Et même parfois les fleurs, mais c'est plus dur."

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


~~ Thème Principal ~~

" Vise la lune !!!
Si tu la rates, tu seras déjà parmi les étoiles.... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fiona
Sorcière d'Irianeth
avatar

Messages postés : 465
Date d'inscription : 09/02/2012
Âge : 25
Localisation : devant mon ordi (parce que derrière ça marche pas bien)

MessageSujet: Re: On s'occupe comme on peut (PV Naeryan) Lun 4 Fév - 16:19

    -« Oui, j'en ai d'autre. Déjà, je peux me changer en puma. J'aime bien celui-là parce qu'il est presque facile, il vient tout seul. Ensuite, je peux comprendre tous les langages différents, même les animaux ou les plantes. Et puis... Je sais pas trop comment je fais mais je peux influencer les gens. Les calmer par exemple, simplement en étant près d'eux ou en les touchant. Mais je suis pas sure que ce soit un pouvoir ça. »

    J’écoute avec attention la demoiselle, mis à part la guérison elle n’a aucun pouvoir en commun avec moi, ce qui au fond n’est pas un problème. Mon maître non plus n’avait pas les mêmes capacités que moi et il a pourtant réussis à m’enseigner le contrôle de mes pouvoirs. Bien, je pense que le principal va être de se concentrer sur son don d’influence et sur la guérison. Pourquoi pas les deux autres ? Et bien si elle dit vrai elle maitrise déjà pas mal son pouvoir de métamorphose, quant au fait de comprendre toutes les langues visiblement c’est quelque chose d’inné pour elle. Reste donc la guérison qui semble la fatiguer grandement et l’influence des émotions. C’est bien, parce qu’en y réfléchissant je peux servir de cobaye pour qu’elle s’entraine à la maîtrise de ses deux pouvoirs.

    -« Je ne les utilise pas souvent. Je n'ai pas trop le droit de me changer en animal mais grâce à mon pouvoir de communication, je me sens moins seule. Je peux discuter avec les chevaux par exemple. Et même parfois les fleurs, mais c'est plus dur. »

    -« Je pense que personne ne verra d’inconvénient à ce que tu utilises tes pouvoirs s’il y a une sorcière pour te surveiller. Que dirait tu de travailler sur ton pouvoir de guérison et ton pouvoir d’influence pour le moment ? Tu sembles déjà te débrouiller plutôt pas mal avec les deux autres. »

    Je ne lui explique pas comment je compte procéder, je ne suis pas sûre que l’idée que je joue les cobayes lui plaise. Mais comment s’améliorer sur ce genre de pouvoir à part en s’exerçant sur des cas réel ? Ca me semble la meilleure idée. Je me lève alors et vais chercher un poignard. Sans plus de façon je m’entaille le bras droit, mais peu profondément avant de revenir vers Naeryan.

    -« Le plus simple pour progresser c’est de s’exercer sur un cas réel. »

    Je tends alors mon bras vers elle. L’entaille est vraiment superficielle juste un peu plus profonde que son égratignure au front. Un fin filet de sang s’en écoule sur ma peau pâle.

    -« Bien tu dois te concentrer uniquement sur les bords de la plaie. Si tu ne te concentre pas assez tu risques d’utiliser plus d’énergie que nécessaire, focalise ton esprit uniquement sur la coupure et dès que tu te sens prête laisse ton énergie faire le travail. Au début c’est toujours un peu fatigant, mais je te donnerais un peu de ma propre énergie par la suite. On refera l’exercice autant de fois qu’il le faudra jusqu’à ce que tu penses être capable de viser plus haut. »

    Par la suite je ne pense pas avoir à me faire des entailles plus grosses, il me suffira de la conduire au quartier des esclaves, il y en a toujours au moins un qui a besoin de soins. Cela permettra de l’exercer et en plus de la faire connaitre. Si elle se rend utile auprès du petit peuple ils la craindront moins.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



2 rose de Sirana
2 rose d'Yzaleen
1 rose de Syrianne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naeryan
Habitante d'Irianeth | Future seconde épouse du prince noir
avatar

Messages postés : 35
Date d'inscription : 24/11/2012

MessageSujet: Re: On s'occupe comme on peut (PV Naeryan) Lun 4 Fév - 18:37

-« Je pense que personne ne verra d’inconvénient à ce que tu utilises tes pouvoirs s’il y a une sorcière pour te surveiller. Que dirait tu de travailler sur ton pouvoir de guérison et ton pouvoir d’influence pour le moment ? Tu sembles déjà te débrouiller plutôt pas mal avec les deux autres. »

En y réfléchissant, il était vrai que Fiona était aussi une sorcière. De ce fait, elle ne devrait pas avoir pas de problèmes si elle s'entrainait en se compagnie car ainsi elle ne risquerait pas grand chose. Oui, même Eux ne devrait rien trouver à redire, peut-être même cela leur ferait-il plaisir de voir que malgré son jeune âge, elle essayait de s'améliorer et de prendre des initiatives. Elle avait tellement peur de décevoir les gens. La manière dont on l'avait traitée toute petite restait trop douloureusement ancrée en elle encore pour qu'elle n'ai pas se besoin vital de se sentir utile, nécessaire. Et appréciée, ne serait-ce qu'un peu.

-« Le plus simple pour progresser c’est de s’exercer sur un cas réel. »

Lorsque la petite pardusse la vit se blesser volontairement, elle laissa échapper un hoquet de surprise. Du sang et des blessures, elle n'en avait pas vu tant que ça au final et cela l'impressionnait beaucoup, la laissant toujours paniquée. Sans doute aussi une des raisons qui la rendait malhabile lorsqu'elle utilisait son pouvoir. Sur le coup, son regard resta fixé sur la plaie, comme hypnotisé par le filet carmin qui s'en échappait doucement.

-« Bien tu dois te concentrer uniquement sur les bords de la plaie. Si tu ne te concentre pas assez tu risques d’utiliser plus d’énergie que nécessaire, focalise ton esprit uniquement sur la coupure et dès que tu te sens prête laisse ton énergie faire le travail. Au début c’est toujours un peu fatigant, mais je te donnerais un peu de ma propre énergie par la suite. On refera l’exercice autant de fois qu’il le faudra jusqu’à ce que tu penses être capable de viser plus haut. »

Focaliser son esprit sur la coupure pour ne pas gaspiller son énergie. Se concentrer et laisser sa magie faire le reste. Cela semblait si simple. Pourtant, même devant une blessure si simple, sa peur était palpable. Le sang faisait remonter des souvenirs difficiles et elle avait du mal à prendre le dessus. Pourtant, elle avait tendue les mains au-dessus de la plaie et commençait doucement à monopoliser son énergie. Ne pas s'inquiéter, ce n'était pas grand chose. Oui, elle pouvait le faire.

Peu sure d'elle, elle mit un certain temps à vraiment réussir à se concentrer mais quand elle dépassa enfin son appréhension, tout lui parut soudain très simple. Ses paumes s'illuminèrent alors que d'elle-même son énergie venait englobée la coupure avant de la refermer de façon nette et plutôt rapide. Cela lui parut presque étrange. finalement, ce n'était pas aussi compliqué qu'elle le croyait, à croire qu'elle se bloquait toute seule. Ce qui était sans doute vrai.

Elle ne sentit pas venir le contre-coup de l'utilisation de sa magie. Elle était si émerveillée de voir qu'elle avait réussi qu'elle ne ressentit pas la fatigue arriver. Ce n'est que lorsque ses jambes se dérobèrent sous elle et qu'elle se retrouva assise au sol sur ses fesses qu'elle réalisa qu'elle se sentait vidée. Mais elle gardait un grand sourire ravi affiché sur son visage d'enfant.

"- J'ai réussi. Il y a plus rien maintenant... Par contre, je me sens tout vide à présent. Heureusement que c'était qu'une petite blessure, je n'aurais rien pu faire si cela avait été plus grave."

Oui, elle se sentait fatiguée mais c'était sa joie qui primait sur le tout. Elle avait réussit l'exercice. Elle s'était montrer capable de soigner une vraie blessure. Elle était toute fière de ce qu'elle venait de réaliser et sans s'en rendre compte, son aura s'en ressentie, diffusant autour d'elle une onde de joie douce et chaleureuse, comme un baume sur un cœur meurtri.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


~~ Thème Principal ~~

" Vise la lune !!!
Si tu la rates, tu seras déjà parmi les étoiles.... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fiona
Sorcière d'Irianeth
avatar

Messages postés : 465
Date d'inscription : 09/02/2012
Âge : 25
Localisation : devant mon ordi (parce que derrière ça marche pas bien)

MessageSujet: Re: On s'occupe comme on peut (PV Naeryan) Sam 9 Fév - 8:45

    Aucun doute Naeryan ne s’attendait pas à ce que je m’entaille le bras pour qu’elle s’exerce. Je le déduit au hoquet de surprise qu’elle échappe devant la vue de ma blessure, ça plus, la panique à peine masquée qui déforme ses traits. Tout en lui expliquant ce que j’attends d’elle je la laisse fixer le mince filet de sang s’écoulant sur ma peau halée. Visiblement elle n’est pas habituée à la vue du sang ou de quelconques blessures. Sans dire un mot de plus que mes consignes j’attends, je la laisse se concentrer à sa guise. Je ressens sa peur, mais il va lui falloir la vaincre seule, je ne l’aiderais pas en ce sens. Je suis contente de constater que malgré sa peur elle n’hésite pas à tendre la main au-dessus de ma blessure. Alors, ses paumes s’illuminèrent, je sentie l’énergie affluer dans mes cellules. Lentement les bords de ma plaie se rapprochèrent, le sang cessa de couler, puis finalement ne resta sur ma peau qu’une fine ligne blanche. Cette dernière disparut en même temps que la lumière au creux des paumes de la petite.

    Suite à l’opération je m’attendais à la voir s’écrouler de fatigue, mais au lieu de ça elle rayonne littéralement de bonheur. Du moins jusqu’à ce que ses jambes cèdent sous son poids et qu’elle se retrouve assise sur le sol. Quoi que, même à cet instant elle semble toujours aussi heureuse. C’est plutôt prometteur pour un début.


    - « J'ai réussi. Il y a plus rien maintenant... Par contre, je me sens tout vide à présent. Heureusement que c'était qu'une petite blessure, je n'aurais rien pu faire si cela avait été plus grave. »

    -« Félicitation c’est un excellent début, tu t’es débrouillée à merveille. »

    Rien de mieux que des encouragements pour prendre confiance en soi et s’améliorer par la suite. Du moins c’est ce que me disait mon ancien maître et je l’ai toujours prit comptant. Au même moment je reçois une vague de joie, comme une onde de chaleur qui m’étreint le cœur et diffuse en moi un bien être incommensurable. J’affiche alors un grand sourire et me saisit délicatement de l’une de ses mains pour lui transmettre un peu d’énergie vitale.

    -« Je pense que inconsciemment tu es en train d’utiliser un autre de tes pouvoirs ma grande. »

    Je réfléchis un instant sur comment la faire utiliser ce pouvoir de façon consciente. Je n’ai pas franchement d’idée à ce sujet, mais il va bien me falloir trouver quelque chose si je veux qu’elle progresse. Ce n’est pas un pouvoir avec des résultats aussi tangible que la guérison, je ne peux pas … Mais si, la voilà l’idée ! Comme quoi il suffit de peu de chose pour trouver des solutions à ses soucis, on se creuse un peu la tête et ça vient tout seul.

    -« Bien on va essayer de te faire utiliser ton pouvoir d’influence de manière consciente. Pour cela je vais te demander de te concentrer sur une émotion forte, comme la joie ou la tristesse et d’essayer de la diffuser autour de toi. Je sais, c’est un peu vague comme consigne, mais je dois t’avouer n’avoir encore jamais rencontré quelqu’un avec un tel pouvoir du coup on va chercher ensemble une façon de le déclencher consciemment en toi. »

    Je me promis de faire par la suite des recherches sur son pouvoir et la manière de le contrôler histoire de pouvoir mieux l’aider si nous étions amenées à nous revoir par la suite. Comme il y avait de forte chance que ce soit le cas, mieux valait que je me prépare histoire d’être plus efficace en tant que « professeur ». Et puis en même temps ce n’est pas une mauvaise chose de connaitre le fonctionnement de pouvoir dont on est exempt, ça permet de pouvoir les contrer en cas de besoin ou au moins de ne pas se laisser trop facilement surprendre.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



2 rose de Sirana
2 rose d'Yzaleen
1 rose de Syrianne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naeryan
Habitante d'Irianeth | Future seconde épouse du prince noir
avatar

Messages postés : 35
Date d'inscription : 24/11/2012

MessageSujet: Re: On s'occupe comme on peut (PV Naeryan) Sam 9 Fév - 10:57

-« Félicitation c’est un excellent début, tu t’es débrouillée à merveille. »

Les encouragement de Fiona touchait la petite pardusse en plein cœur. On ne peut pas dire qu'elle était malheureuse ici, sa place lui assurant une certaine sécurité, mais elle restait une enfant et elle avait se besoin vital de se sentir utile, appréciée pour ne pas dire carrément aimée. Alors ces quelques mots tous simples mais sincères suffisaient à la rendre débordante de reconnaissance. Le Prince n'était pas connu pour être du genre prolixe en compliment. Tout ravie de son exploit, elle irradiait rien que de part son visage le bonheur qu'elle ressentait.

-« Je pense que inconsciemment tu es en train d’utiliser un autre de tes pouvoirs ma grande. »

Un instant, la fillette ne put cacher sa surprise. Là, elle utilisait un autre pouvoir? Logiquement, elle en déduisit qu'elle devait parler de ses auras. Elle savait qu'elle le déclenchait parfois lorsqu'elle ressentait de fortes émotions mais elle n'arrivait pas à sentir si ses émotions restaient personnelles ou si elles venaient à les faire partager. Sur le coup, elle rougit un peu en baissant la tête. Elle ne faisait rien de mal mais en même temps, elle permettait à tout le monde d'accès à ses sentiments et cela la gênait un peu.

-« Bien on va essayer de te faire utiliser ton pouvoir d’influence de manière consciente. Pour cela je vais te demander de te concentrer sur une émotion forte, comme la joie ou la tristesse et d’essayer de la diffuser autour de toi. Je sais, c’est un peu vague comme consigne, mais je dois t’avouer n’avoir encore jamais rencontré quelqu’un avec un tel pouvoir du coup on va chercher ensemble une façon de le déclencher consciemment en toi. »

Une émotion forte. Se concentrer dessus et essayer de la diffuser. Cela semblait si simple dans les mots mais dans les faits, ce n'était pas aussi évident. Mais bon, Fiona semblait patiente et apparemment, elle avait comprit que cela ne serait pas forcément évident pour elle. Alors, elle hocha la tête et chercha à se concentrer sur une émotion forte. Oui, mais laquelle? Bon, elle semblait déjà arriver à déclencher la joie, autant essayer autre chose.

Restant assise, la fillette ferma les yeux un instant. Elle se mit à penser à la blessure que Fiona s’était faite juste avant. Car si elle avait su extérioriser sa joie, son angoisse était restée bridée. peut-être qu'elle pouvait commencer par là. Elle se concentra pour essayer de se souvenir de ce qu'elle avait ressenti en voyant la lame entailler la chaire, le sang couler... Elle en frissonna et tenta d'amplifier son ressenti pour le diffuser autour d'elle.

Elle eut bien à un moment la sensation comme d'une vague légère qui s'étalait en partant d'elle mais c'était si fin, si diffus. Elle tenta de se concentrer davantage mais elle peinait à garder l'émotion vivace sans la ressentir réellement. Cela lui compliquait réellement les choses. Finalement, elle finit par lâcher prise, la vague disparaissant et la laissant à nouveau légèrement essoufflée. Elle rouvrit les yeux et se tourna vers Fiona, visiblement déçue.

"- Je suis désolée, j'ai pas réussi..."

Sa détresse était palpable dans sa voix. Elle voulait tellement que l'on soit fière d'elle. Échouer ainsi lui faisait mal.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


~~ Thème Principal ~~

" Vise la lune !!!
Si tu la rates, tu seras déjà parmi les étoiles.... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fiona
Sorcière d'Irianeth
avatar

Messages postés : 465
Date d'inscription : 09/02/2012
Âge : 25
Localisation : devant mon ordi (parce que derrière ça marche pas bien)

MessageSujet: Re: On s'occupe comme on peut (PV Naeryan) Dim 10 Fév - 17:32

    Je sais que ce que je demande à la demoiselle est bien plus facile à dire qu’à faire. En même temps je ne voie pas bien comment la faire utiliser son pouvoir, il me faut bien improviser sur le moment. Mais promis je me documenterais pour me montrer plus efficace à l’avenir. La petite me répondit malgré tout d’un hochement de tête positif et commença à se concentrer. Je ne pus m’empêcher de me montrer curieuse concernant l’émotion qu’elle compte essayer de me transmettre. Tristesse ? Joie ? Peur ? Les sentiments humains sont si diverses et variés qu’elle a l’embarras du choix. Assise face à Nae je la regarde fermer les yeux, si je ne craignais de la troubler dans sa concentration j’aurais surement tenté de la sonder. A défaut de le faire je reste silencieuse et essaye de ressentir l’émotion qu’elle tente de me faire passer. Un cours instant je ressens un léger frisson d’angoisse, l’impression est si fugace et rapide qu’elle s’efface avant que je n’ai pu la saisir. C’est l’instant que choisi Naeryan pour rouvrir les yeux, son expression dessus confirme ma pensé. L’émotion que j’ai ressentie venait bien d’elle, mais elle n’a pas été capable de l’amplifier assez.

    "- Je suis désolée, j'ai pas réussi..."

    La détresse que je capte dans la voie de la demoiselle me peine. Elle était si contente d’avoir réussi à guérir ma coupure, j’aurais aimé voir le même sourire rayonnant sur son visage suite à ce deuxième exercice, mais à près tout, on ne peut pas tout réussir dans la vie. Décidée à la rassurer quant à son échec je secoue négativement la tête tout en affichant un sourire compréhensif.

    -« Non en effet, mais pour un premier essaie ce n’est plutôt pas mal je trouve, à force d’expérimentation tu t’en sortiras mieux ne t’inquiète pas. »

    Je me remets alors debout et époussette ma tenue avant de m’étirer, faisant craquer mes articulations. Bien pas la peine de forcer, pour aujourd’hui je pense qu’elle sent est plutôt pas mal sortis, La faire utiliser de nouveau ses pouvoir n’aurais que pour effet de la fatiguer et je ne suis pas certaines que ça apporte de réel résultat. Non, pour le moment le mieux c’est de faire une pause et de ce revoir pour s’entrainer lorsque j’aurais plus d’information concernant son don d’influence. Debout face à elle je lui souris et lui tend la main.

    -« On fait une pause ? Tu as envie de faire quelque chose ? »


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



2 rose de Sirana
2 rose d'Yzaleen
1 rose de Syrianne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naeryan
Habitante d'Irianeth | Future seconde épouse du prince noir
avatar

Messages postés : 35
Date d'inscription : 24/11/2012

MessageSujet: Re: On s'occupe comme on peut (PV Naeryan) Dim 10 Fév - 21:27

-« Non en effet, mais pour un premier essaie ce n’est plutôt pas mal je trouve, à force d’expérimentation tu t’en sortiras mieux ne t’inquiète pas. »

Un instant, la fillette resta perplexe. Elle avait raté, l'exercice avait lamentablement et elle s'était montrée incapable à réaliser cette simple demande de la part de la sorcière. Pourtant, lorsqu'elle le va les yeux vers elle, il n'y avait pas de colère, pas de déception, même pas un froncement de sourcils. Rien de plus qu'un sourire doux, rassurant. Même ses paroles avaient été très calmes et plutôt encourageantes en y repensant. Alors, la petite pardusse lui rendit un sourire léger bien qu'un peu timide.

Sans broncher, la petite fille observe l'humaine se relever et s'étirer, faisant craquer son corps comme s'il était déjà vieux et cassant alors que ce n'était certainement pas le cas. Puis, Fiona lui tendit la main en souriant, main que la fillette regarda quelques instants avant de fixer la sorcière, un peu surprise. Chez elle et même ici, ce n'était pas le genre de geste qu'on lui offrait souvent. Chez elle, car elle faisait peur. Ici, à cause de son rang.

-« On fait une pause ? Tu as envie de faire quelque chose ? »

"- Je veux bien faire une pause oui. Je pensais pas que se concentrer autant sur la magie ça pouvait fatiguer comme ça. "


Saisissant sa main, la fillette se remit debout et essaye de se redonner une allure à son tour ce qui ne lui prit pas longtemps. Ce qu'elle avait envie de faire? Son regard se dirigea instinctivement vers la fenêtre mais derrière les carreaux, il était bien visible que la pluie n'avait pas cessée et le ciel restait atrocement noir. Elle aurait tant aimé sortir. Bon, quoi faire d'autre alors? C'est là que son ventre se manifesta un peu bruyamment. Elle ne mangeait pas énormément mais là pour le coup, elle avait dépensé bien plus d'énergie que d'habitude.

"- On peut aller faire un tour en cuisine? J'ai un peu faim même si ce n'est pas l'heure du repas. Sinon, on pourra aller à la bibliothèque après?"


La bibliothèque. Un de ses coins préféré du château. Les livres lui donnaient toujours une impression de liberté qui la grisait. Et elle avait repéré un ouvrage, trop haut pour elle, mais traitant des territoires inconnus. Sa terre natale. Alors, elle était curieuse d'en apprendre plus.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


~~ Thème Principal ~~

" Vise la lune !!!
Si tu la rates, tu seras déjà parmi les étoiles.... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fiona
Sorcière d'Irianeth
avatar

Messages postés : 465
Date d'inscription : 09/02/2012
Âge : 25
Localisation : devant mon ordi (parce que derrière ça marche pas bien)

MessageSujet: Re: On s'occupe comme on peut (PV Naeryan) Lun 11 Fév - 19:49

    Visiblement la demoiselle ne s’attendait pas à une telle réaction de ma part. Qu’aurais-je du faire celons elle ? Etre en colère, m’énerver sur elle parce qu’elle a raté un exercice ? D’autres auraient peut-être agis de la sorte, moi je n’en vois pas l’intérêt. Lui crier dessus et me montrer menaçante à son égard ne l’aiderait en rien à progresser, bien au contraire. Non, la douceur apporte souvent de bien meilleurs résultats que l’agressivité. Son sourire, quoi que timide, me rassure. Finalement je me lève et fait craquer mes articulations engourdi à force de rester en tailleur sur le sol. Par la suite je lui tends la main et je crois qu’on est toute deux surprises par cette situation. Elle surement parce qu’elle n’a pas l’habitude d’un tel geste et moi parce que je ne m’attendais pas à me retrouver fixée de cette manière pour un geste aussi banale. Finalement histoire de mettre fin à cette situation quelque peu embarrassante je demande à la fillette si elle souhaite faire une pause et si quelque chose la tente.

    -« Je veux bien faire une pause oui. Je pensais pas que se concentrer autant sur la magie ça pouvait fatiguer comme ça. »

    La petite place alors sa main dans la mienne et se remet sur pied. Je lui souris, en effet faire usage de ses pouvoirs est fatiguant et souvent on ne le réalise que lorsqu’on se stop. C’est ce qui mène beaucoup de jeunes sorciers à leur perte malheureusement. Non conscient de leur force vitale ils usent et abusent de leur pouvoir jusqu’à la limite de leur capacité et si personne n’est à leur côté pour leur redonner du flux vitale … Il meurt. L’inconscience et l’absence d’aide peut avoir bien des conséquences chez un enfant doté de pourvoir magique et la mort et surement la plus ultime et la plus regrettable des fins envisageable. Sortant de mes pensées je remarque que Naeryan regarde vers la fenêtre, dehors le temps est toujours aussi maussade, pas la peine de penser mettre les pieds dans la cour à moins de vouloirs finir en bonhomme de boue. Si j’avais eu la capacité d’influer le temps je me serais fait un plaisir de nous offrir un rayon de soleil, malheureusement ça ne fait pas partie de mes attributs. Un grognement attire alors mon attention et m’arrache un léger rire, visiblement ma jeune compagne a faim, ça creuse la magie.

    - « On peut aller faire un tour en cuisine? J'ai un peu faim même si ce n'est pas l'heure du repas. Sinon, on pourra aller à la bibliothèque après? »

    -« Bien sûr qu’on peut. Allons donc grignoter et puis je t’accompagnerais à la bibliothèque. »

    Les cuisines sont surement l’un des lieux que je préfère dans la forteresse. J’aime l’activité qui y règne quel que soit l’heure du jour ou de la nuit et puis cette odeur, tantôt sucré, tantôt épicée. La bibliothèque par contre je ne suis pas le genre à y passer beaucoup de temps. Pas que je n’aime pas lire, mais le silence qui y règne pèse rapidement sur mes nerfs. Pour une fois je ferais une exception. Gardant la main de Nae dans la mienne je quitte la salle d’entrainement en sa compagnie. Premier arrêt les cuisines. Lorsque j’en pousse la porte l’odeur du repas de midi m’arrive en une vague alléchante. Je tourne la tête vers ma jeune compagne.

    -« Qu’est-ce que tu proposes ? Moi je serais bien tenté par un grand verre de lait frais et de la brioche. »


[HRP - Désolé c'est pas tip top comme réponse - HRP]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



2 rose de Sirana
2 rose d'Yzaleen
1 rose de Syrianne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naeryan
Habitante d'Irianeth | Future seconde épouse du prince noir
avatar

Messages postés : 35
Date d'inscription : 24/11/2012

MessageSujet: Re: On s'occupe comme on peut (PV Naeryan) Mar 12 Fév - 11:21

-« Bien sûr qu’on peut. Allons donc grignoter et puis je t’accompagnerais à la bibliothèque. »

Comme quoi, il en faut peu dans la vie pour être heureux. Le grand sourire radieux de la fillette revint s'épanouir sur son visage. Elle ne pouvait le nier, elle avait beaucoup de chance. Et ce depuis qu'elle était petite. Même si sa vie n'avait pas toujours été facile, cela ne l'avait jamais empêché de croire et aujourd'hui, même malgré son échec pour l'exercice, elle restait positive. Oui, elle avait raté. mais elle continuerait s'entrainer et un jour, elle saurait le maitriser. Elle en était capable, elle devait seulement s'en persuader et garder espoir.

Sa main toujours dans celle de la sorcière, la jeune pardusse suivit la Fiona qui quitta la salle d'entrainement avant de traverser les couloirs en direction de la cuisine. A mesure qu'elles en approchaient, la fillette sentait les odeurs venir lui titiller ses narines sensibles. Hum, on devait approcher de l'heure du repas car il y avait une véritable foule de délicates effluves qui s'en élevaient. Et quand la porte s'ouvrit, ce fut encore pire. Mais très agréable. Elle adorait ce mélange d'odeurs diverses et variées.

-« Qu’est-ce que tu proposes ? Moi je serais bien tenté par un grand verre de lait frais et de la brioche. »

La fillette réfléchit un instant et va pour ouvrir la bouche afin de lui répondre mais une femme d'un certain âge la repère et l'interpelle gentiment à travers la cuisine bondée.

"- Tiens, mais c'est notre adorable petite épouse. Tu aurais pas un petit creux pour venir trainer dans le coin à cette heure-là? Va donc t'asseoir, j'ai quelque chose pour toi qui devrais te plaire."

Oups, là, elle était repérée. La fillette rougit un peu alors que l'humaine en question, cuisinière avec une relative responsabilité des lieux lui souriait gentiment. La petite avait en effet l'habitude de trainer dans les cuisines, rien que pour les odeurs et les couleurs lorsque les plats étaient préparées. Alors, on la connaissait bien ici. Sans doute le seul coin ou certaines personnes lui adressaient la parole sans crainte.

"- Fiona, elle c'est Sarah. Elle est une des seules personnes à me parler ici. Je l'aime bien, elle me laisse regarder comment ils font la cuisine et elle me prépare toujours des petites surprises à manger. Elle est toujours gentille avec moi, comme une maman."

Oui, elle aimait beaucoup la cuisinière. La fillette entraina donc Fiona sur une table dans un coin de la cuisine pour ne pas gêner à la préparation du repas et s'y installa, avant que Sarah ne revienne avec un plateau contenant une assiette remplie de petits cakes à la pomme, une grand carafe de lait avec deux verres et un pot avec de la crème fouettée maison. La pardusse ne put s'empêcher de trépigner presque sur place, attendant que Sarah ai fini de demander avec respect et déférence à Fiona ce qu'elle désirait manger avant de se jeter sur la nourriture, son ventre recommençant à gargouiller un peu.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


~~ Thème Principal ~~

" Vise la lune !!!
Si tu la rates, tu seras déjà parmi les étoiles.... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fiona
Sorcière d'Irianeth
avatar

Messages postés : 465
Date d'inscription : 09/02/2012
Âge : 25
Localisation : devant mon ordi (parce que derrière ça marche pas bien)

MessageSujet: Re: On s'occupe comme on peut (PV Naeryan) Ven 15 Fév - 16:00

    Debout dans les cuisines j’observe l’activité qui y règne, l’endroit ma toujours fais penser à une fourmilière. De jour comme de nuit c’est l’un des lieux de la forteresse qui grouille de monde, chacun s’affairent avec ardeur à la tâche qui lui est propre. Détournant les yeux je baisse mon regard sur Naeryan qui semble réfléchir à la réponse que demande ma question. Finalement elle semble avoir fait son choix, mais avant qu’elle ne dise un mot une autre voie s’élève.

    -« Tiens, mais c'est notre adorable petite épouse. Tu n’aurais pas un petit creux pour venir trainer dans le coin à cette heure-là? Va donc t'asseoir, j'ai quelque chose pour toi qui devrais te plaire. »

    Prestement je tourne la tête vers la personne ayant pris la parole. Mon regard rencontre alors celui d’une femme d’un certain âge. Son regard est doux, mais il ne fait aucuns doutes qu’il peut se faire strict en certain cas. Ses cheveux son ramené en un chignon bien net, visiblement elle travaille ici et est détentrice de responsabilités et elle connait la jeune épouse impérial. Mon regard dérive de nouveau vers la demoiselle qui a le rouge qui lui monte aux joues. Un sourire amusez se dessine alors sur mon visage, mais je ne dis mots.

    -« Fiona, elle s’est Sarah. Elle est une des seules personnes à me parler ici. Je l'aime bien, elle me laisse regarder comment ils font la cuisine et elle me prépare toujours des petites surprises à manger. Elle est toujours gentille avec moi, comme une maman. »

    Une maman ? Un instant je pense à ma propre mère, elle était gentille, douce, mais elle ne me faisait jamais de surprise … Par contre elle aurait été capable de donner sa vie pour la mienne et c’est surement l’une des plus belles preuves d’amour qui soit. Tout en me disant que mon enfance n’est pas comparable à celle de Naeryan, je laisse cette dernière m’entrainer jusqu’à une table à l’écart histoire de ne pas gêner les personnes qui travaillent. Alors que nous venons de nous asseoir la dénommé Sarah revient vers nous avec un plateau sur lequel se trouve une assiette remplie de petits cake aux pommes ainsi qu’une carafe de lait, deux verres et un pot remplie de crème. A mes côtés Naeryan trépigne déjà d’envie. La cuisinière s’adresse alors à moi pour savoir ce qui me ferait envie. Je lui demande donc avec politesse de la brioche. Et oui, j’en reste à ma première idée, malgré que les petits cakes semblent très bons. Une fois servis je souris à Naeryan.

    -« Bon appétit. »

    Je croque alors dans la brioche, je ne pensais pas avoir si faim, mais dès la première bouchée avalée je réalise que finalement venir manger était une bonne chose. Je savoure le moelleux et le délicat gout sucré de la viennoiserie. Décidément la brioche est bien l’une des choses dont je ne me lasse pas. Je remplis alors les deux verres de lait et en tend un a la demoiselle. Je lève le mien à mes lèvres et avale une grande rasade du breuvage me dessinant au passage une moustache blanche. J’efface cette dernière du dos de la main.

    -« Les cuisines sont vraiment l’un des endroits que je préfère ici. Tu sais … Je ne sais finalement pas grand choses de toi, ni-toi de moi. Que dirait tu d’un petit jeu de question réponse ? Bien sûre si l’une de mes questions te dérange tu es libre de ne pas répondre et inversement. »

    C’est un moyen comme un autre d’apprendre à ce connaitre n’est-ce pas ? Je ferais juste le plus attention possible pour ne pas lui demander de chose dérangeante.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



2 rose de Sirana
2 rose d'Yzaleen
1 rose de Syrianne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naeryan
Habitante d'Irianeth | Future seconde épouse du prince noir
avatar

Messages postés : 35
Date d'inscription : 24/11/2012

MessageSujet: Re: On s'occupe comme on peut (PV Naeryan) Sam 16 Fév - 20:38

Sarah ne mit pas longtemps à revenir avec une énorme tranche de brioche. Elle était toujours souriante et s'inclina avec respect avant de retourner donner des ordres afin que le repas de ce midi ne prenne pas de retard. La petite pardusse savait que même perdue en plein coup de feu, la cuisinière gardait toujours un œil sur elle, prévenante.

-« Bon appétit. »

Ça, elle ne se le fit pas dire deux fois. D'ailleurs, elle répondit alors qu'elle avait déjà un gâteau à moitié dans la bouche. Cela ne se faisait certes pas trop mais c'était mieux que de ne pas répondre du tout et elle ne voulait pas se montrer impolie. La fillette commença par dévorer littéralement deux des minis cakes placés devant elle avant de venir en tremper un troisième dans la crème fouetté. Hum... C'était délicieux. D'ailleurs, cela se lisait littéralement sur tout son corps. Ses oreilles frétillaient gaiement, sa queue de félin battait l'air avec vigueur tandis que son visage était illuminé par un sourire encore plus grand qu'elle.

Son verre de lait lui dessina à elle aussi de grandes moustaches qu'elle laissa un peu couler avant d'essayer de les effacer du bout de la langue. Mais voyant qu'elle n'y arrivait pas, elle récupéra une petite serviette et s'essuya correctement la bouche. Certes elle savait qu'elle avait faim mais elle ne pensait pas à ce point. L'assiette de cakes diminua de façon sérieuse, le pot de crème avec. La fillette n'était pas moitié chat pour rien, tout ce qui avait trait au lait était une vraie faiblesse chez elle. Ça plus sa passion pour les pommes. Aller savoir d'où cela venait par contre.

-« Les cuisines sont vraiment l’un des endroits que je préfère ici. Tu sais … Je ne sais finalement pas grand choses de toi, ni-toi de moi. Que dirait tu d’un petit jeu de question réponse ? Bien sûre si l’une de mes questions te dérange tu es libre de ne pas répondre et inversement. »

"- Moi aussi, j'aime beaucoup ici. C'est vivant et chaleureux. Mais tu sais, il y a pas grand chose à savoir sur moi. Mais je veux bien jouer, ça va être rigolo. Allez, je pose la première question."

Bon alors, quelle question voudrait-elle lui poser en première? Grignotant un nouveau morceau de gâteau enduit de crème fouettée, elle réfléchit un instant à ce qu'elle voudrait vraiment savoir sur Fiona. Et finalement, la question lui toute seule.

"- Dis-moi, sincèrement, est-ce que tu es heureuse ici? De ta place et de ta vie en générale?"

Oui, ce n'était pas vraiment une interrogation digne d'une petite fille de 9 ans. Plus de la future Seconde Épouse. Mais elle était très sérieuse et cela se voyait. Elle attendit donc tranquillement la réponse de Fiona.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


~~ Thème Principal ~~

" Vise la lune !!!
Si tu la rates, tu seras déjà parmi les étoiles.... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fiona
Sorcière d'Irianeth
avatar

Messages postés : 465
Date d'inscription : 09/02/2012
Âge : 25
Localisation : devant mon ordi (parce que derrière ça marche pas bien)

MessageSujet: Re: On s'occupe comme on peut (PV Naeryan) Mar 19 Fév - 17:41

    "- Moi aussi, j'aime beaucoup ici. C'est vivant et chaleureux. Mais tu sais, il y a pas grand-chose à savoir sur moi. Mais je veux bien jouer, ça va être rigolo. Allez, je pose la première question."

    La réponse de la demoiselle concernant la cuisine me fit sourire, en effet c’était belle et bien l’un des lieux les plus chaleureux et vivant de la forteresse. En même temps sa réponse me transporta bien des années en arrière, enfant je voulais absolument être esclave en cuisine et un jour mon père m’avait demandé pourquoi tout en me faisant remarquer que je n’aurais pas plus à manger si j’étais en cuisine qu’ailleurs. Alors que tous voulais être esclave dans un lieu où il y avait peu de travail et de contrainte, moi je choisissais celui où l’on croulait sous les tâches de jour comme de nuit. Mes parents avaient alors pensé que j’espérais pouvoir chiper de la nourriture en douce et m’avait dit que si je faisais une telle chose je serais sévèrement punis. Mais ce n’était pas la nourriture qui me motivait, je leur avais alors expliqué que selon moi dans le quartier des esclaves régnait fraternité et solidarité, mais il y manquait la bonne humeur et l’animation qu’on trouvait aux cuisines. Ma mère avait alors levé les yeux au ciel et mon père marmonné que j’avais des préoccupations bien futiles dans la vie. Oui … Alors que tout ceux de ma condition cherchait une place ou ils n’auraient pas trop de travaille et pourraient espérer mourir vieux, moi je cherchais un endroit m’offrant ce don la vie me faisait défaut. Chacun chercher quelque chose dans la vie non ? Et je ne pense pas qu’il y ai de bonne ou de mauvaise motivation pour avancer. Mais ça, je ne les appris que bien plus tard au contact de mon maitre.

    Naeryan ajoute alors qu’il n’y a pas grand-chose à savoir sur elle, mais c’est son opinion personnel, je serais porté à dire la même chose sur moi alors que je suis sure qu’elle va trouver bien des choses à me demander. La preuve en est qu’elle décide de commencer. Je l’observe grignoter encore un morceau de gâteau recouvert de crème, un véritable encas de princesse n’est-ce pas ? Depuis que je suis devenu apprentie puis sorcière, je ne peux m’empêcher de faire la comparaison avec mon ancienne et ma nouvelle vie. Ce n’est pas une bonne chose car ça me fait culpabiliser d’avoir eu la chance de sortir de ma condition alors que mes amis d’enfances trime chaque jour dans l’espoir de vivre encore le lendemain. Une fois son bout de gâteau avalé Naeryan pose ça question.


    "- Dis-moi, sincèrement, est-ce que tu es heureuse ici? De ta place et de ta vie en générale?"

    Penchant la tête de côté je réfléchis, je ne me suis jamais posé une telle question. Un instant mon regard se perd dans les flammes d’une des cheminées. Heureuse … L’ai-je jamais été ? Oui, non, peut-être ? Je n’en sais trop rien à vraie dire. Reportant mon regard sur Naeryan je fais une légère grimace.

    -« Sincèrement ? Je ne sais pas. Je suis née esclaves alors je présume que je devrais être heureuse d’être devenue une sorcière et d’être sortis de ma condition de base. Pourtant … Je ne pense pas pouvoir dire que je suis sincèrement heureuse. »

    Me perdant dans mes pensées mon regard se fait vague. Et si mes ancêtres n’étaient pas devenues esclaves ? Alors je serais née sur Enkidiev non ? Serais-je devenue magicienne ou serais entrée dans l’ordre d’Emeraude ? Qu’elle aurait été ma vie ? Avec des questions et des suppositions ou peut créer un monde, mais cela ne change pas le présent. Ici, aujourd’hui, je suis une sorcière, ancienne esclave affranchit je devrais m’estimer heureuse. Après tout je n’ai pas à me demander si demain j’assisterai encore au levé et au coucher du soleil, moi je sais que ma vie est stable et que personne ne me l’ôtera. Du moins, accident mis à part, bien sûre. Sortant de mes pensées je souris à Naeryan.

    -« A mon tour. »

    Mmmh … Que vais-je bien pouvoir demander ? Bah oui c’est moi qui ai proposé ce jeu, mais en fait je n’ai même pas pris la peine de réfléchir à une question. Oui je sais je ne suis pas douée. Tout en me réservant un verre de lait je pense à bien des choses, sans arrêter mon choix sur aucune d’elles. Finalement c’est quand je porte mon verre à mes lèvres qu’une question me vient à l’esprit. Je prends tout de même le temps d’avaler une gorgée de lait et de reposer mon verre avant de la poser.

    -« Comment est-ce que tu occupes tes journées en générale ? »

    Bah oui et tant qu’enfant et futur épouse elle doit faire plein de choses chaque jours non ? Peut-être pas finalement, je n’en sais rien, je ne peux qu’imaginer. Je fais mille et une suppositions, genre un professeur particulier qui lui apprend ses devoirs de futur épouse, le protocole, les règles à suivre … ce genre de chose. Peut-être lui apprend ont aussi à broder, à écrire de jolie lettre, … En fait en quoi ça consiste le rôle d’épouse impériale ?


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



2 rose de Sirana
2 rose d'Yzaleen
1 rose de Syrianne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naeryan
Habitante d'Irianeth | Future seconde épouse du prince noir
avatar

Messages postés : 35
Date d'inscription : 24/11/2012

MessageSujet: Re: On s'occupe comme on peut (PV Naeryan) Jeu 21 Fév - 13:39

-« Sincèrement ? Je ne sais pas. Je suis née esclaves alors je présume que je devrais être heureuse d’être devenue une sorcière et d’être sortis de ma condition de base. Pourtant … Je ne pense pas pouvoir dire que je suis sincèrement heureuse. »

Elle avait réfléchie un moment quand même avant de lui répondre, signe que finalement sa question ne devait pas être aussi évidente que cela. En même temps, sur Irianeth, rien n'était vraiment simple. Il ne fallait pas se voiler la face. D'ailleurs, la petite pardusse restait persuadée que même le Prince Noir ne devait pas être forcément très heureux tous les jours. Après tout, il restait comme tout le monde. il y avait bien des choses qu'il devait faire qui ne devaient pas le réjouir par moment. Même si dans tous les cas, sa place était sans aucun doute bien plus enviable que celle de n'importe quel esclave lambda, cela va sans dire.

La réponse de Fiona la laissa un peu mitigée. Elle était heureuse car la sorcière avait eu l'honnêteté de reconnaitre que si elle aurait du se contenter de ce qu'elle avait, cela ne suffisait cependant pas son bonheur. Mais elle était aussi un peu perplexe. Finalement, à quoi aspirait-elle du coup? Que lui manquait-il pour se sentir réellement heureuse? Voilà qui restait du domaine du mystère et après mûre réflexion, la fillette se contenta de hocher la tête. Elle ne poserait pas cette question là, la réponse n'appartenait qu'à Fiona et à elle seule.

-« A mon tour. »

Trépignant presque légèrement sur place, sa queue de félin battant l'air joyeusement dans son dos, la fillette attendit sa question avec impatience. Alors, qu'est-ce que la sorcière allait bien vouloir lui demander en premier?

-« Comment est-ce que tu occupes tes journées en générale ? »

"- Eh bien, je suis souvent seule maintenant en fait. Quand j'étais plus petite et que je venais d'arriver, j'avais parfois des gens pour m'apprendre à lire, écrire, compter et à faire tout un tas de choses mais depuis plusieurs années, il n'y a plus que le Prince qui s'occupe vraiment de moi. Apparemment, c'est un ordre de l'Empereur."

Elle avait instinctivement baissée le ton sur la fin de sa phrase, préférant ne pas se faire trop entendre. Son statut était certes bien connu mais personne ou presque ne savait réellement ce qu'il en était de son éducation et de la façon dont on s'occupait d'elle. Et elle sentait bien que l'Empereur n'apprécierait pas qu'elle révèle cela à tort et à travers. Cet homme ne la mettait pas du tout à l'aise, elle devait admettre qu'elle ne l'aimait pas beaucoup.

"- Alors, je passe beaucoup de temps à la bibliothèque quand je ne suis pas avec le Prince pour mes leçons. Sinon, j'aime aller sur la plage regarder les dragons. Ils ne m'attaquent pas comme je les comprends un peu, ils ont compris que je n'étais pas une ennemie. Mais j'évite de trop m'éloigner seule de la forteresse. Je me suis perdue une fois et j'ai eu très peur alors je fais attention.
Je regarde les entrainements des chevaliers et des écuyers et parfois, je m'intègre aux cours dispensés aux élèves mais en fait, je crois que je tourne beaucoup en rond."


Ce constat ne la chagrinait pas outre mesure. Elle avait toujours vécue ainsi finalement alors cela ne la gênait pas qu'on ne fasse que peu attention à elle. Mais elle aurait aimé avoir des amis avec qui discuter comme les écuyers et les élèves semblaient s'entendre entre eux. Mais ce n'était pas le cas, malheureusement. Elle avala un nouveau petit gâteau avant de reprendre la parole.

"- Alors, prochaine question: C'est bien d'être une sorcière? D'avoir pleins de magies différentes pour faire des tas de choses avec? "

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


~~ Thème Principal ~~

" Vise la lune !!!
Si tu la rates, tu seras déjà parmi les étoiles.... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fiona
Sorcière d'Irianeth
avatar

Messages postés : 465
Date d'inscription : 09/02/2012
Âge : 25
Localisation : devant mon ordi (parce que derrière ça marche pas bien)

MessageSujet: Re: On s'occupe comme on peut (PV Naeryan) Sam 23 Fév - 17:15

    "- Eh bien, je suis souvent seule maintenant en fait. Quand j'étais plus petite et que je venais d'arriver, j'avais parfois des gens pour m'apprendre à lire, écrire, compter et à faire tout un tas de choses mais depuis plusieurs années, il n'y a plus que le Prince qui s'occupe vraiment de moi. Apparemment, c'est un ordre de l'Empereur."

    La réponse de la petite arrive du tac au tac, à peine ais je finis de poser ma question qu’elle me répond. Et je dois avouer que ce qu’elle me dit me laisse perplexe, je m’attendais à bien des choses pour son emploi du temps, mais pas à ce qu’elle soit ainsi livrée à elle-même. Ainsi l’Empereur lui avait-il assigné des professeurs lorsqu’elle était plus jeune et l’a mettait à présent sous l’entière responsabilité de son fils … Oui mais voilà, le prince doit déjà avoir un emploi du temps chargé avec ses propres responsabilités du coup Naeryan est en quelque sorte reléguée au seconde plan. Enfin je n’ai pas à juger les décisions de l’Empereur bien que je trouve celle-ci quelque peu négligente. Il sait bien que son fils avait des choses importantes à faire qui prime sur l’éducation de la petite alors pourquoi ne pas lui avoir enjoins un professeur particulier à longue durée ? Peut-être parce qu’au fond personne n’est mieux placé pour éduquer la futur épouse du prince que le prince lui-même. Cela me désole tout de même de savoir que la petite se retrouve souvent livrée à elle-même, elle n’a pas à se plaindre de mauvais traitement, mais quand on est enfant la solitude est parfois bien plus pesante que lorsqu’on est adultes. Nae enchaine alors sur son emploi du temps en lui-même, bah oui, parce que même seule il faut occuper ses journées.

    "- Alors, je passe beaucoup de temps à la bibliothèque quand je ne suis pas avec le Prince pour mes leçons. Sinon, j'aime aller sur la plage regarder les dragons. Ils ne m'attaquent pas comme je les comprends un peu, ils ont compris que je n'étais pas une ennemie. Mais j'évite de trop m'éloigner seule de la forteresse. Je me suis perdue une fois et j'ai eu très peur alors je fais attention. Je regarde les entrainements des chevaliers et des écuyers et parfois, je m'intègre aux cours dispensés aux élèves mais en fait, je crois que je tourne beaucoup en rond."

    Il est étonnant de voir qu’elle ne semble pas spécialement attristé de sa solitude, comme quoi les enfants son capable de s’adapter à n’importe qu’elle situation et de tromper l’ennui et la solitude sans aide. Je ne peux malgré tout m’empêcher de penser qu’à son âge il aurait été bon qu’elle ait des amis avec qui jouer, discuter, inventer des histoires … Enfin ce que font les enfants de son âge quoi. Mais non, au lieu de ça elle s’évade en lisant, côtoyant les dragons et observent la vie grouillant dans la forteresse. Bah … Au moins elle n’est pas malheureuse et puis ce n’est pas à moi de faire bouger les choses. J’ai une opinion sur le sujet et ça s’arrête là, il aurait été malvenue de la part d’une sorcière lambda d’aller donner une leçon à l’Empereur et son fils. Je tiens d’ailleurs trop à garder ma tête sur mes épaules pour faire une telle bêtise. Ayant finis d’engloutir un nouveau gâteau la petite me pose alors sa question suivante.

    "- Alors, prochaine question: C'est bien d'être une sorcière? D'avoir pleins de magies différentes pour faire des tas de choses avec? "

    -« Je crois que c’est comme tout il y a du positif et du négatif. J’aime particulièrement le fait d’avoir des pouvoirs variés et de découvrir chaque jour de nouvelles façons de les utiliser. Après je n’aime pas spécialement les responsabilités qui vienne avec mon rôle … Mais ça c’est à cause de mon caractère je pense. »

    Cette fois la réponse m’était venue de manière quasi instantané car c’était des questions auxquelles j’avais déjà été amenée à réfléchir. Bah oui, quand j’étais devenus apprentie sorcière la première chose que j’avais faite c’était chercher tous les points qui me plairait et ne me plairait pas dans mon futur rôle. Forcément j’avais vue du positif et du négatif dans mon futur rôle, mais c’est tout, si tout était toujours parfait il n’y aurait pas de guerre, pas de tristesse, pas de famine ou que sais-je d’autre encore. Mais finalement j’aime bien le fait d’être une sorcière et ça, c’est indéniable. D’abord pour les pouvoirs, mais aussi parce qu’on me prend plus au sérieux qu’avant, on me critique beaucoup moins sur mes actions et surtout je reçois moins souvent d’ordre. J’ai toujours eu du mal à faire quelque chose que je n’ai pas choisi de faire, mais je n’ai pas trop le choix n’est-ce pas ? Il est temps que je pose ma deuxième question à mon tour, réfléchissant quelque secondes. Seconde que je mets à profit pour finir mon verre de lait d’une traite. Je prends finalement la parole.

    -« A mon tour. Alors voyons … Mmh … Qu’elle est la chose que tu préfères depuis que tu es arrivé sur Irianeth ? »

    Je ne lui poserais pas de question sur son ancienne vie, je me doutais de la manière dont elle était arrivée sur notre continent et du destin qui lui était destiné à l’époque et ça me suffisait. Il y avait deux grandes raisons pour que ne cherche pas à lui parler de son passé sur Enkidiev. Un je ne voulais pas rouvrir d’éventuelles blessures, je ne savais pas comment c’était passé sa capture et ce qu’il était advenue de ses proches et je ne voulais pas l’attrister en faisant remonter des souvenirs douloureux à la surface. Deux, je trouvais que saurait été de la curiosité mal placé que de la questionner sur son passé. C’est deux excellente raison, selon moi, pour ne pas aborder le sujet.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



2 rose de Sirana
2 rose d'Yzaleen
1 rose de Syrianne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On s'occupe comme on peut (PV Naeryan)

Revenir en haut Aller en bas

On s'occupe comme on peut (PV Naeryan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Galerie de Lauly ♦ On s'occupe comme on peut o/
» Dans un large fauteuil, près du foyer béni, comme on peut voyager, l'hiver, à l'infini ! [feat Sasha B.Cobb]
» Comment trouver les constellations ?
» On roule sa bosse comme on peut
» Aomine Daiki [100%]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers d'Émeraude 300 plus tard :: L'Empire noir :: Irianeth :: La forteresse-