AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
100 Hebergeur d'image

Partagez|

Une douleur empoisonnante (Pv Kazan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Syrianne
Chef des Chevaliers d'Émeraude | Princesse des fées
Chef des Chevaliers d'Émeraude | Princesse des fées
avatar

Messages postés : 3324
Date d'inscription : 03/07/2009
Âge : 23
Localisation : Émeraude

MessageSujet: Une douleur empoisonnante (Pv Kazan) Dim 3 Fév - 1:17

Syrianne était pour elle une jeune femme comme toutes les autres qui avait seulement eu la chance de devenir cheffe d'une armée et d'avoir un pouvoir exceptionnel en guérison. Elle ignorait que sa mère était en réalité une déesse de la guérison. Elle ignorait que ce n'était que de son devoir d'avoir séduit le roi des fées afin de faire un enfant magique sur les terres d'Enkidiev. Parfois les dieux commandaient une telle chose lorsque la situation allait devenir plus dangereuse, comme si Enkidiev allait prochainement entrer en guerre contre Irianeth et puisqu'ils ne peuvent intervenir directement dans le monde des mortels, ils ont décidés de faire quelques enfants qui pourront sûrement donner une différence et surtout un meilleur coup de main afin de protéger les innocents et de sauver de pauvres vies! Le roi des fées n'avait jamais révélé à qui que ce soit que sa fille était née d'une déesse. Même pas à celle-ci ni même à sa femme avec qui il eut une autre fille quelques années plus tard. La jeune femme ne se souvient pas exactement de ses origines mais elle sait seulement que le roi des fées est son père. Puisqu'elle ne connaît pas la vérité sur sa mère, la fée pense que sa mère est tout simplement la reine des fées.


La jeune femme était un peu déprimée en ce début de journée car la veille elle s'était blessée au dos et surtout pas d'une bonne manière. Même sa guérison n'arrivait pas à enlever son mal. Elle ne comprenait pas trop pourquoi. La fée s'était donc lentement levée en ce matin ensoleillé et elle avait enfilé sa tunique avec difficulté. Elle se disait qu'en s'entraînant, réchauffant ainsi ses muscles, elle allait pouvoir s'y habituer et oublier sa douleur. Elle enfilait donc par la suite son armure. Elle laissa ses longs cheveux noirs aux reflets mauvâtres détâchés, pensant que c'était peut-être mieux ainsi pour aujourd'hui. Syrianne quittait donc sa chambre après s'être habillée. La jeune femme prit soin de prendre son déjeuner et d'attendre une bonne demi-heure avant d'aller dans la cours. Malheureusement les nuages avaient commencés à arriver mais elle se disait qu'il ne ferait que nuageux aujourd'hui. La princesse des fées s'approchait donc d'un mannequin en bois afin de soulever son épée simple. Pas d'épée double aujourd'hui ou de grandes armes. Son épée avait été fait sur mesure et elle pesait très léger.


Le premier mouvement de Syrianne lui arracha un gémissement de douleur mais téméraire et surtout têtue comme elle était elle redressa son arme afin d'asséner un deuxième coup. Deuxième élan de couleur qui l'a fit grimacer de douleur. La jeune femme redressa son dos et elle se mit à faire des enchaînements plutôt compliqués comme elle avait l'habitude de faire. La princesse avait surtout l'habitude d'être une guerrière et son esprit prenait le dessus. Elle ne se déshabillait devant personne, elle détestait cela. Elle parlait avec ses chevaliers mais c'était à peu près tout. Syrianne se confiait à personne à part Nelieru puisqu'elle était fortement gênée même si cela ne paraissait pas avec l'Ordre. La guerrière était surtout quelqu'un qui se repliait sur soi-même lorsque quelque chose n'allait pas. Elle gardait tout pour soi, dont un jour cela allait tout simplement explosé. Mais elle était têtue et elle continuait sur cette voie.


Soudain, elle fit un mouvement de trop qui lui fit une douleur si terrible qu'elle laissa échapper un véritable cri de douleur. Ce fut par la suite par un pur hasard qu'une pluie torrentielle s'abattie sur le château. La jeune femme lâcha son épée qui tombait dans un bruit métallique et elle se laissa lentement tomber sur un genou et ensuite l'autre. La tête penchée vers l'avant, la jeune femme sentait la douleur la pousser tellement dans son corps que les veines dans son cou étaient sorties, son visage rouge carmin. Elle enfonca lentement sa main dans le sol et elle prit une grande inspiration. Mais lorsqu'elle voulu se lever, ce fut comme une sensation que ses os se brisaient à cet endroit et la fée se laissa choir sur le côté, en proie à de violentes douleurs, laissant un autre cri s'échapper de ses lèvres. Ses yeux verts comme deux émeraudes observaient le ciel gris, regardant la pluie tomber...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


    Sais-tu que je suis en réalité ton pire ennemi? Je peux être néanmoins ton plus grand allié Invité. Comment me percevras-tu?


Chanson principale

12 roses au total:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.leschevaliersdemeraude100ans.com
Kazan
Prince & Magicien d'Émeraude
Prince & Magicien d'Émeraude
avatar

Messages postés : 615
Date d'inscription : 09/12/2011
Âge : 24
Localisation : Emeraude

MessageSujet: Re: Une douleur empoisonnante (Pv Kazan) Lun 4 Fév - 21:30

  • C’était une matinée on ne peut plus normale dans la vie du Prince d’Emeraude, bien que ce fut l’une des rares journées où il ne donnait pas cours aux enfants dans la tour prévue a cet effet. Il possédait une chambre au dessus de la pièce d’études, mais il préférait sa grande chambre dans l’étage royale, plus proche des cuisines au cas où il aurait une petite faim dans la nuit. Le garçon était encore couché sous ses draps, bien que ses yeux améthystes soit fixés sur le plafond, profitant de la possibilitée de rester coucher un peu plus longtemps. Il adorait ses élèves, mais il appréciait un peu de solitude de temps en temps. Ses oreilles pointus, seul traces de son sang elfique, captaient le léger son de la pluie s’abattant sur le chateau et ses environs. L’eau étant son élément, il appréciait grandement les journées pluvieuses comme celle-ci. Quittant enfin son lit, le jeune homme récupéra ses vêtements et prit son bain dans ses bains personnelles, où un bassin avait été sculpté par ses ancêtres sans doute.

    Il ne resta pas bien longtemps dans les bains, sentant qu’une personne toute proche souffrait d’une forte douleurs. Il quitta les bains et sécha sommairement, se vétissant dans les couloirs, heureusement vide, pour rejoindre la personne au plus vite. Il n’était pas le magicien le plus doué en magie, mais il possédait quand même une puissance assez grande. Il finit par débouché dans le cours intérieur, épicentre de la souffrance qu’il détectait. S’y trouvait Syrianne, la chef de l’Ordre -bien que techniquement en dessous de lui dans les grades-, qui semblait assez mal en point. Il se posta derrière elle sans parlée et passa sa main lumineuse au dessus d’elle, détectant immédiatement son mal.

    «J’aurais penser que vous auriez fait traité cela Chevalier.»

    Fit le mage d’un ton un peu sévère avant de lui prodigué une vague de soin destiné a endormir un peu la douleur, tandis qu’il la forçait a se relevé pour la ramenée dans ses quartiers. En utilisant sa maîtrise sur l'eau, le magicien retira cette dernière des vêtements de la jeune femme, retirant une grande part du poids ajouté par la pluie. Il la coucha délicatement sur le ventre et s’asseya a coté d’elle.

    «Vous vous sentez bien?»

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Ne pleure jamais pour ce que tu perd. Pleure plutôt pour ce que tu n'aura plus.
~~ Thème Festif ~~
~~Thème de Combat~~

1 rose de Sysy <33
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syrianne
Chef des Chevaliers d'Émeraude | Princesse des fées
Chef des Chevaliers d'Émeraude | Princesse des fées
avatar

Messages postés : 3324
Date d'inscription : 03/07/2009
Âge : 23
Localisation : Émeraude

MessageSujet: Re: Une douleur empoisonnante (Pv Kazan) Mar 5 Fév - 2:03

Syrianne avait été blessée par quelque chose qu'elle ignorait. Peut-être son corps réclamait une pause de ses entraînements excessifs. Elle était une fée et son corps chétif de nature ne supportait peut-être pas quelques charges qu'elle osait lui imposer. Mais têtue comme elle était, la jeune femme souhaitait faire la différence entre les fées de son royaume natal et ce qu'elle était devenue aujourd'hui comme femme. Elle sait qu'elle est la fille du roi et de la reine des Fées - même sien réalité sa mère est la déesse de la guérison -. Ses parents ont voulus un avenir meilleur pour elle et elle ne voudrait pas les décevoir. Prenant doucement une grande inspiration, la chevalière essayait de calmer elle-même sa propre douleur. La guérison était son meilleur pouvoir mais même elle en ce moment précis elle n'arrivait pas à faire grand chose pour la calmer. Les larmes perlaient sur les joues de la femme chevalier mais on ne pouvait les voir à cause de la pluie qui tombait. Et à cause de celle-ci, l'armure de la fée était devenue très lourde et elle ne serait même pas capable de se lever toute seule vue sa douleur et la pesanteur de son armure. Soudain, elle entendit des pas légers dans la boue qui était présente sur le sol à cause de la pluie qui tombait sur tout le royaume d'Émeraude. Elle ne les reconnaissait pas. Une légère lumière lui fit plisser les yeux et lorsqu'elle disparut elle reconnut bien évidemment le magicien d'Émeraude. Mais Kazan était aussi le prince de ce royaume. Était prince sans avoir perdu son titre et qui plus est magicien, il était plus gradé qu'elle et malgré son titre de chef, elle lui devait respect selon les ordres hiérarchiques.


«J’aurais penser que vous auriez fait traité cela Chevalier.»


La chevalière ne répondit pas à cette affirmation. Il était vrai qu'elle aurait dût bien entendu aller voir davantage de guérisseurs afin de pouvoir traiter ce mal. Mais têtue comme elle et surtout de vouloir pousser son corps à ses limites, la jeune femme les avait tout simplement atteintes. Syrianne fut aidée par Kazan à se redresser. Heureusement qu'il arrivait à maîtriser l'élément de l'eau à tendance assez forte pour pouvoir la débarasser de l'eau qui était présente et pesait sur son armure. La fée fut accompagnée par le prince afin de pénétrer dans les quartiers de celui-ci. Elle n'était pas bien d'accord de se retrouver dans les appartements royaux... et elle fut couchée sur le ventre. Nul moyen de bouger pour le moment.


«Vous vous sentez bien?»


Quelle question. Syrianne posa ses bras comme si elle se serait positionnée en indien avec ses jambes - tailleurs - et elle y déposa le menton afin de le regarder puisqu'elle ne pouvait pas bouger.


- Je crois que ma réponse devrait être non... j'aurai peut-être du écouter la voie de la raison et éviter ainsi de surmener mon corps mais je n'ai jamais vraiment fait cela dans ma vie. J'ai toujours voulu me dépasser sur toutes les limites sans pour autant aller jusqu'à frôler la mort...


Ce qui serait un peu trop - même beaucoup voir - stupide d'aller jusque là afin de vouloir se dépasser dans ses limites...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


    Sais-tu que je suis en réalité ton pire ennemi? Je peux être néanmoins ton plus grand allié Invité. Comment me percevras-tu?


Chanson principale

12 roses au total:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.leschevaliersdemeraude100ans.com
Kazan
Prince & Magicien d'Émeraude
Prince & Magicien d'Émeraude
avatar

Messages postés : 615
Date d'inscription : 09/12/2011
Âge : 24
Localisation : Emeraude

MessageSujet: Re: Une douleur empoisonnante (Pv Kazan) Mar 12 Fév - 14:20

    Il ne faisait aucun doute que la douleur qui rongeait la princesse des fées était grande, seulement le jeune prince ne pouvait rien faire pour la soulager immédiatement de tout son mal, ne connaissant que la base de la magie de guérison, et a l’heure actuelle, le vieux mage était encore endormis dans sa tour, profitant d’une journée sans cours pour reposer son vieux corps. Kazan se pencha légèrement, se préparant a aider la chef des chevaliers au cas où elle montrerait des signes de faiblesse.

    - Je crois que ma réponse devrait être non... j'aurai peut-être du écouter la voie de la raison et éviter ainsi de surmener mon corps mais je n'ai jamais vraiment fait cela dans ma vie. J'ai toujours voulu me dépasser sur toutes les limites sans pour autant aller jusqu'à frôler la mort...

    «Cela aurait pus en effet vous faire du bien.»

    Fit tranquillement le mage en s’autorisant un bref sourire. Il posa délicatement sa paume sur le dos de la jeune femme, connaissant suffisamment la composition des corps féeriques pour savoir exactement comment les traités, et matérialisa tranquillement une lueur azurés destiné a apaisé pour un temps les blessures de la jeune femme. Il aurait certes pus la traitée avec sa magie aquatique, mais il avait peur de faire plus de dégâts que de bien a son organisme déjà affaiblis.

    «Je ne peut rien faire de plus, quand le maître sera réveillé j’irais le cherché.»

    Ajouta le mage en couvrant sa peau d’eau agréablement fraiche et en la déposant sans aucune gêne sur le dos de la jeune femme. Double effet, magique et physique, pour atténué la douleur qu’elle ressentait. Il resta ainsi un moment sans rien dire ou faire de plus.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Ne pleure jamais pour ce que tu perd. Pleure plutôt pour ce que tu n'aura plus.
~~ Thème Festif ~~
~~Thème de Combat~~

1 rose de Sysy <33
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une douleur empoisonnante (Pv Kazan)

Revenir en haut Aller en bas

Une douleur empoisonnante (Pv Kazan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La douleur de la montagne.
» La douleur s'efface [PM] [ avec Faith]
» Parfois, la douleur est si forte qu'on finit par la laisser gagner. [Poulpe d'♥/Night/Perroquet]
» La douleur d'un jugement
» Amanda K. Mayers ☆ Froide est la douleur de croire que la chaleur ne reviendra jamais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers d'Émeraude 300 plus tard :: Le Royaume d'Émeraude :: Le Château d'Émeraude :: La cours extérieure-