AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
100 Hebergeur d'image

Partagez|

Eblouit par la nuit.... [Pv Falnek]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Eblouit par la nuit.... [Pv Falnek] Mar 13 Mar - 8:45

    Cela faisait à présent plusieurs jours que la jeune fée ne s'était pas arrêtée. Elle profitait simplement de son voyage, le rythme de son pauvre vieux Agappe ne lui permettant pas vraiment d'aller très vite. En même temps, elle n'était pressé. Et puis, la roulotte bien que modeste représentait son poids. Alors, elle descendait souvent marcher aux cotés de l'équidé en lui parlant et en fredonnant pour lui. Il devait être son plus grand fan car il semblait toujours aller mieux lorsqu'elle jouait de la musique ou lui contait des histoires pour s'entrainer. Toujours est-il que malgré tout, elle vit le soleil décroitre et comprit qu'elle n'atteindrait pas le royaume d’Émeraude ce jour-ci. Tant pis.

    Dès que le crépuscule s'installa, elle arrêta sa monture en bordure de forêt. La délivrant des sangles de la roulotte, elle bouchonna son cheval avant de le laisser paitre tranquillement. Il avait bien gagner un peu de repos lui aussi. Pénétrant en forêt, elle récupéra quelques baies et et champignons qu'elle récolta avant de revenir à l'orée du bois près de son camp improvisé. Là, elle regarda la nuit tombée et le ciel se couvrir d'étoiles. Elle n'avait pas allumé de feu. Seule, elle en était quasiment incapable tant elle en avait peur. Du coup, le ciel semblait plus clair que jamais.

    Un sifflement à son oreille lui arracha un sourire. Zith sortait enfin de sa cachette. Le serpent aimait à se confondre parmi les foulards et babioles de sa tenue, même elle en parvenait à le perdre parfois. Elle passa son doigt sous sa tête avant de saisir un tambourin dans sa roulotte et de se mettre à danser. Simplement bercée par le chant de la nuit, illuminée par la douce clarté de la lune presque pleine et des étoiles scintillantes, Harmonie ferma les yeux et commença à se mouvoir au rythme de l'instrument dans sa main. Elle avait l'impression de s'envoler. C'est là qu'elle réalisait que ses représentations lui manquaient. Cela ne faisait que quatre jours qu'elle ne s'était pas montrée quelque part et cela lui manquait déjà. Alors ce soir, elle offrirait son spectacle à la Lune.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eblouit par la nuit.... [Pv Falnek] Mar 13 Mar - 19:32

    Falnek dormait encore à point fermé et rêvait d'un jour où son travail ne lui prendrait pas tout son temps pour qu'il puisse faire autre chose, cependant, même si cela ne le dérangeait pas il détestait les temps de guerre qui se déroulait sur Enkidiev ou Irianeth. C'est alors que dans son rêve, il vit Parandar aussi énerver que lorsqu'il allait le punir il y a de cela plusieurs années et en voyant cela, Falnek se réveilla en sursaut de l'endroit où il dormait. Comme à son habitude, il dormait dans sa petite demeure crystallin entourée d'étendue d'eau où des petites passages pour une seule personne traversaient en différents points créant de la même manière différentes étendues d'une taille non identique. Falnek, lui, se trouvait au milieu où une plus grande plate-forme se trouvait et où il avait un bureau, une chaise et un canapé. Et là il se trouvait sur son canapé sur lequel il dormait la plupart du temps.

    Falnek s'était redressé en raison de son réveille en sursaut et pour se calmer, il s'asseya comme il faut sur le canapé en regardant l'eau de sa demeure qui était d'un bleu transparent. Il avait de la sueur sur l'ensemble de son corps, mais cela venait essentiellement de son visage où la sueur coulait de plus en plus. Il souffla lentement, mais abondamment afin de se calmer le plus rapidement possible. Malheureusement, cela lui demanda plusieurs minutes tellement ce qu'il avait revécu dans son rêve l'effrayait. S'était sans nulle doute la pire frayeur qu'il avait eu dans sa vie et le fait de revoir cela était d'autant plus effrayant.

    Une fois le calme revenu et la sueur partie, il choisi de se changer, car il n'aimait pas garder des vêtements dans lesquelles il y avait de la sueur. Falnek matérialisa alors des vêtements neufs identique à ceux qu'il portait et enleva ceux qu'il avait pour les poser par la suite proprement à côté du canapé. Il mit alors les vêtements neufs qu'il avait matérialisé pour ne pas être totalement à découvert lorsqu'il se rendra aux plaines de lumières pour son travail. Si tout allait bien, il n'en aurait pas pour toute la journée, cependant, ne voulant pas trop s'avancer, Falnek choisit de rester prudent.

    Fini d'être habillé et ayant profiter du temps qu'il lui restait pour lisser ses cheveux, Falnek quitta sa demeure en passant le chemin sûre. En fait, si tu ne connait pas le chemin sûre tu peux facilement tomber dans l'eau et te faire expulser par l'eau qui te ramène au point de départ. Une idée de Falnek qui est, sans se vanter, l'une de ses meilleures.

    Le chemin passé, Falnek, partie vers les plaines de lumière dont il connaissait la destination par coeur. Si bien que parfois, il s'amusait à compter combien temps il allait mettre ce jour-là comparer à un autre jour. Mais aujourd'hui, il voulait faire son travail du mieux qu'il pouvait, enfin plus que d'habitude. Il arriva alors devant les portes des plaines de lumières gardées par les deux même gardes depuis des années et à son arrivée, les deux gardes lui ouvrirent la porte au même moment et Falnek y pénétra.

    Il aimait vraiment cet endroit, mais savait aussi qu'il ne pouvait pas rester longtemps par crainte de perdre tout ce qu'il savait de lui et de perdre même son existence. Il devait donc faire des aller-retour avec un certain laps de temps dehors afin de récupérer de l'énergie en buvant de l'eau sacré, mais aussi pour ne pas commencer à disparaître. Falnek ne s'aventurait donc jamais loin et regardait s'il voyait de nouveaux visages aux alentours afin de savoir d'où il venait et qu'il leur raconte leurs histoires. Mais ce n'est que lorsqu'il avait fini les compte des nouvelles personnes aux alentours qu'il se permettait d'écouter une histoire s'il avait le temps et au cas où le temps lui manquait, il mémorisa les nouveaux visages pour s'en souvenir par la suite. Sinon, il préférait quitter les plaines de lumières pour aller se refaire une santé en allant boire de l'eau. Et c'est ce qu'il faisait aujourd'hui, car n'ayant pas eu beaucoup de nouveaux visages pour le moment, Falnek put facilement s'en souvenir et donc n'a pas eu besoin de se les remémorer.

    Il y retourna par la suite pour écouter des histoires si jamais il s'en souvenait et les quitta par la suite en les remerciant. Après cela, il fut libre de faire ce qu'il voulait, car tous ses dossiers sur les différentes personnes étaient en ordre. Cependant, il se téléporta jusqu'à sa demeure pour s'assoir à la chaise près de son bureau où il nota ce qu'il venait d'apprendre sur les nouvelles personnes pour qu'il puisse s'en servir au cas où cela s'avère être une nécessité. Il écrivait lentement, mais soigneusement et cela lui prit un peu de temps, mais pas trop.

    Falnek se détendit un peu avant de se rendre à la salle magique où il regardait parfois s'il faisait nuit sur Enkidiev et lorsqu'il s'y rendit pour regarder, ce fut le cas. Il fut heureux et s'y rendit immédiatement en se téléportant au royaume de Diamant, non loin d'un rocher où il s'assit pour regarder la lune.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eblouit par la nuit.... [Pv Falnek] Mar 13 Mar - 20:28

    Complètement absorbée par le son du tambourin et les hululements lointains d'une chouette, bercée par sa respiration et le bruit du vent, doux et légers dans les branches basses, la jeune fée ne prêtait aucune attention à ce qui pouvait l'entourer. Lorsqu'elle vivait son art, sa passion, plus rien au monde n'existait autour d'elle. Le pied léger, la voilà qui virevoltait au son carillonnant de l'instrument, sa main battant le tempos sur la peau tendue au centre du cerceau de bois. Un immense sourire illuminait son visage tandis que son corps semblait vivre sa propre vie, ne répondant à rien d'autre qu'au rythme de la musique.

    Ouvrant soudainement les yeux, le regard perçant et décidé, la voilà qui enchaine des pas acrobatiques, comme une répétition en plein air. Les sauts suivent les acrobaties, les voltes et les entrechats se mêlent aux pas de danse dans une harmonie étrange mais féerique. Fière d'arriver à enchainer toutes ces difficultés, la voilà qui ne cesse de chercher plus compliquer. Elle tient la forme, elle le sent, alors elle va aller jusqu'au bout. Elle tente un saut suivit d'une réception ardue et enchainée d'un pas de danse acrobatique très ample qu'elle décide de mener à bien sans l'élan nécessaire. Elle se sent pousser des ailes en réalisant qu'elle a réussit la figure sur laquelle elle travaille depuis tant de semaines déjà et éclate de joie, son attention retombant.

    Évidemment, c'est toujours à cet instant que les choses se corsent. Une simple pierre au sol met fin à sa joie et toute la magie dont elle s'était entourée. Se retrouvant au sol, elle se moque légèrement d'elle-même avant de se relever. Mais la douleur fulgurante qui inonda sa jambe lui arracha un cri tandis qu'elle retombait plus lourdement. Prenant le temps de regarder sa cheville douloureuse, elle ne peut que constater que cette dernière est déjà bien enflée. Soupirant en haussant les épaules, elle lève les yeux au ciel et s'adresse à la lune et aux étoiles d'une voix un peu contrariée mais restant douce et joviale.


    "- Franchement, chère Lune, vous n'êtes guère reconnaissante. Moi qui dansait pour vous, voilà l'état dans lequel je me retrouve. Et vous les étoiles, à part m'éclairer, ce qui est déjà très aimable de votre part, vous ne voudriez m'apporter un peu d'aide?"

    Le regard fixé sur l'immensité du ciel nocturne, la jeune fille se laissa retomber allongée au sol dans l'herbe humide. Comme si la Lune pouvait l'entendre. Même si elle pouvait, elle avait surement bien mieux à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eblouit par la nuit.... [Pv Falnek] Sam 24 Mar - 15:12

    Falnek était maintenant assis sur un rocher en train d'admirer la lune dont il en est le dieu. Il n'était pas connu, mais cela ne le dérangeait vraiment pas, au contraire, grâce à cela il pouvait plus facilement observé les habitants d'Enkidiev sans qu'il n'entende une quelconque prière à son égard. Cependant, cela n'empêchait pas les habitants de parler parfois à la lune et cela arrive souvent soit lorsqu'il travaille, soit lorsqu'il se repose. Bien que cela arrive moins souvent lorsqu'il se repose que lorsqu'il travaille.

    La nuit était splendide et la clarté de lune rayonnante, de plus, les étoiles qui éclairent le le paysage de la nuit sont si magnifique, que Falnek ne pouvait jamais sans lassé et revenait le plus souvent qu'il pouvait afin d'admirer de nouveau la lune et la nuit étoilée. Et cette nuit ne faisait pas exception aux autres nuits auquel il prenait tout son temps pour admirer la nuit, hormis le fait qu'il commençait à attendre une plainte contre lui. Cela ne lui plaisait pas d'autant qu'il ne comprenait pas pourquoi une personne se plaignait contre lui. Il jugea donc utile d'écouter cette plainte contre lui afin de savoir pour qu'elle raison, cette personne ce plaint.

    "- Franchement, chère Lune, vous n'êtes guère reconnaissante. Moi qui dansait pour vous, voilà l'état dans lequel je me retrouve. Et vous les étoiles, à part m'éclairer, ce qui est déjà très aimable de votre part, vous ne voudriez m'apporter un peu d'aide?"

    Qui cela pouvait-il bien être ? Falnek n'en savait rien, mais pour entendre cela aussi clairement, soit elle avait l'habitude de s'adresser à la lune, soit elle se trouvait au royaume où il se trouvait. Cependant, cela n'était que des hypothèses non fondés et il devait s'en assurer par lui-même, car il n'en était lui-même pas sûr que ce qu'il venait de penser s'avère être exact. Néanmoins, cette voix qui venait d'entendre l'avait tiré de sa détente et Falnek décida donc de partir à la recherche de celle-ci en espérant la trouver rapidement. Falnek n'était pas du genre pressé, mais le fait qu'il est reçu une plainte un jour comme celui-ci, ne lui plaisait pas trop. Il avait tellement bosser qu'il voulait admirer le plus longtemps possible la nuit tout en buvant de l'alcool qu'il appréciait. C'est l'une des raisons qui le pousse à aller à la rencontre de cette personne. Il se leva et partie en prenant avec lui sa bouteille de liqueur préférée dans les mains. Malgré le fait qu'il ne savait pas où chercher, Falnek pouvait néanmoins sonder le territoire et espérer trouver cette personne aussi rapidement que possible.

    Sentant plusieurs personnes seules dehors au beau milieu de la nuit, Falnek dû se téléporter non loin d'où ils se trouvaient pour savoir s'il s'agissait ou non de celle qui avait besoin d'aide. Ou du moins, d'après ce qu'il avait pu en conclure durant la bref plainte à son égard. Falnek se téléporta une première fois et atterrit sur une branche d'un arbre, où il observa une petite fille prêt d'une petite massure qui ramassait quelques fleurs. Voyant qu'il ne s'agissait pas de la bonne personne, il se téléporta à la prochaine et atterit non loin d'où se trouvait une jeune fille allongé sur de l'herbe. Peut-être était-ce cette fois la bonne personne. Cependant, ne sachant pas si cela était le cas, il préférait vérifier avant de se montrer à elle sous sa forme d'humain.

    Falnek se transforma en brume et se dirigea vers elle comme si le vent le guidait et il profitait du fait d'être autour d'elle pour observer son état. Il remarqua alors sa blessure à la jambe. Etait-ce la raison pour laquelle elle l'avait dérangé pendant qu'il admirait le paysage que lui offrait la nuit ? Si cela était le cas, il aurait mieux fait de ne pas venir, mais il savait aussi que s'il n'était pas venu il s'en serait voulu. Il se mit alors assez loin une fois qu'il avait examiné cette jeune demoiselle et reprit sa forme humaine avant de marcher vers l'endroit où elle se trouvait. Il devait inventer quelque chose et plus il avancait, plus les idées se forma pour ne prendre qu'une seule et même structure.

    Il arriva à deux pas d'elle et se pencha en l'a regardant sans montrer le moindre signe de peur ou de compassion. Il resta simplement stoïque.

    - N'ayez crainte, je vais soigner votre jambe.

    Sans plus tarder, il prit délicatement sa jambe avec une seule de ses mains et se servi de l'autre pour utiliser son don de guérison afin de soigner cette vilaine blessure. Puis une fois cela fait, il reposa la jambe par terre en se relevant et se tourna en réfléchissant à ce qu'il pouvait bien faire par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eblouit par la nuit.... [Pv Falnek] Mer 28 Mar - 19:10

    Simplement allongée au sol, ses cheveux coulant en cascade le long de son corps et profitant de la fraicheur nocturne de l'herbe et des sous-bois, elle se mit à respirer doucement. Elle savait que son pied ne tarderait pas à guérir. Il n'y avait pas de fracture d'après ce qu'elle en savait, de ce fait, son pouvoir agirait rapidement et d'ici demain matin, il n'y paraitrait plus. Cela la condamnait simplement à une nuit à la belle étoile. Il y avait bien pire comme contrainte au bout du compte. Et puis, le ciel était si joli ce soir, ainsi illuminé par la lune et les étoiles. La jeune fée prit le temps de chercher les constellations qu'elle connaissait, se remémorant les contes et autres mythes et légendes qu'elle connaissait à leur sujet. Finalement, seule la présence de Zith, resté dans sa roulotte, la gênait un peu. Au moins, elle aurait eu un peu de compagnie.

    Tandis que son regard restait fixé aux cieux, Harmonie eu malgré tout la sensation d'une présence proche. Se relevant légèrement sur ses coudes, elle chercha une trace quelconque mais ne trouva rien. Un simple ban de brume, isolé, semblait obéir aux désirs de la brise. Se laissant retomber dans sa contemplation, elle ferma les yeux un instant avant de sentir, clairement cette fois, quelqu'un approcher. Se relevant en vitesse, qu'elle ne fut pas sa surprise en réalisant que la personne était déjà quasiment à son niveau. Un homme, parfaitement inconnu, d'un stoïcisme presque inquiétant à la jeune saltimbanque qu'elle était. Elle n'eut pas le temps d'esquisse un mouvement que la voix de l'étranger retentit.



    - N'ayez crainte, je vais soigner votre jambe.


    Ses paroles coupèrent court à tout mouvement de résistance de sa part. Pourquoi? Aucune idée. Simplement, ses mots sonnèrent comme des ordres à son esprit, impératifs mais étrangement doux. Et puis, déjà, le voilà qui s'occupait de soigner sa jambe. Elle le regarda faire un peu ébahie, avant qu'il ne repose sa cheville par terre. Et en la remuant instinctivement, elle ne put que réaliser qu'elle était belle et bien guérit.
    Mais déjà, l'inconnu se retournait comme pour vouloir partir. Sans se poser de questions, elle se releva à la hâte et attrapa doucement son bras.

    "- S'il vous plait, attendez. Ne partez pas comme ça. Dites-moi au moins votre nom que je sache qui je dois remercier de m'avoir aidé."

    De par son éducation, il était inenvisageable pour la jeune fée de laisser partir cet homme sans l'avoir remercié comme il le fallait. Même si sa simple présence lui paraissait imposante et pleine de prestance, la politesse et le savoir vivre ne devait pas être négligé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eblouit par la nuit.... [Pv Falnek] Jeu 29 Mar - 18:49

    Falnek avait soigné la jambe de cette jeune demoiselle était commençait déjà à partir pour regarder un peu plus la lune et le firmament d'étoiles qui ornent la nuit. Cependant, sa faible tentative de ne pas être confronter à cette jeune demoiselle échoua et il se doutait bien que partir comme cela n'aurait pu marcher qu'à un petit pourcentage. Il avait donc préparé vite fait dans sa tête une excuse ou une phrase qu'il pourrait sortir suivant ce qu'elle allait lui dire. Néanmoins, il ne se pressa pas pour l'interrompre. Falnek n'était certes pas de ce royaume ni des autres, mais il n'en est pas moins homme poli et courtois. Il n'avait rien fait, même avant qu'elle ne lui parle et qu'elle ne lui tire le bras. Cependant, il n'était pas habituer à ce qu'une personne autre qu'un dieu ou déesse ne le touche ainsi ce lui faisait assez bizarre.

    Ce sentiment qui lui était à la fois étrange et bizarre, ne lui déplaisait pas et il ne saurait le décrire d'une manière simple. Falnek ne saurait le décrire tout simplement, ce qui l'ennuyait un peu, car il aimait savoir ce qui lui arrive lorsqu'il ne sait pas une chose. Malgré cela, il ne voulait pas embêter la jeune demoiselle et ne pensa qu'à la façon dont il pouvait partir pour regarder la lune. Ayant fini d'entendre les paroles de la jeune demoiselle, Falnek pouvait maintenant parler à son tour en lui répondant tout en l'a regardant dans les yeux en lui faisant face.

    - Mon nom est Fal et je viens du royaume du même nom. Je suis un magicien voyageant travers les royaumes et aidant toutes personnes ayant besoin d'aide.

    Rien dans tout cela n'était faux, hormis l'endroit où il est né, mais après tout qui sans souci ? Pas lui en tout cas. Mais peut-être que garder cette identité lorsqu'il vient sur Enkidiev serait une bonne idée. Cela l'empêchera d'inventer de nouvelles identités et de les oublier au fur et à mesure du temps. Cette idée lui plaisait beaucoup et son visage qui était alors stoïque commençait peu à peu à montrer ses émotions. Cependant, il laissait ceux négatifs de côté pour ne montrer qu'un visage rayonnant.

    Par la suite, il regarda plus longuement la jeune demoiselle et prit une décision qu'il n'aurait alors pas penser jusque là. La principale raison est qu'il voulait en savoir plus sur elle et pourquoi, il ressentait une émotion qu'il ne pouvait lui-même décrire. La seconde est qu'il pouvait admirer la lune même où il se trouvait en ce moment. Il y avait un tas d'autres raisons, mais ces deux-là sont les principales.

    - Je veux bien rester ici avec vous, mais je ne pourrait rester très longtemps, pour la simple et bonne raison que j'ai encore beaucoup a faire. J'espère que vous ne m'en voulez pas trop.

    Falnek ne mentait pas, s'il restait trop longtemps, son corps s'affaiblirait par manque d'eau sacré et il ne pourra cacher plus longtemps sa nature divine. Il faisait donc très attention au temps qu'il s'écoulait même s'il essayait de ne penser à rien. Son cerveau avait enregistrer de façon instinctive le temps qu'il pouvait rester sans risque d'être découvert et lui permettant ainsi par la suite de s'en aller sans peine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eblouit par la nuit.... [Pv Falnek] Ven 30 Mar - 19:10

    Sur le coup, elle se sentit quand même un peu idiote de s'être levé ainsi. Elle espérait qu'il n'aurait pas mal prit le fait qu'elle l'ait ainsi retenu. Après tout, elle souhaitait seulement le remercier mais il semblait si imposant pour elle. C'était plus sa prestance que son physique qui dégageait cette impression et qui maintenant, la mettait légèrement mal à l'aise. Finalement, le jeune homme lui répondit tranquillement, d'une voix égale et posée.

    - Mon nom est Fal et je viens du royaume du même nom. Je suis un magicien voyageant travers les royaumes et aidant toutes personnes ayant besoin d'aide.


    Un magicien, ça elle s'en serait douté. Elle ne le voyait pas comme un guerrier bien que rien ne puisse réellement infirmer cette idée. C'était seulement son opinion. Lui aussi voyageait, il avait voir des tas de choses à travers le continent et elle trouva sa cause louable et très noble. Vivre pour aider son prochain, voilà quelque chose de vraiment gratifiant. Un instant, elle fut presque jalouse de lui. Elle aimerait tant elle aussi pouvoir se sentir utile aux autres. Elle l'était à sa manière, mais pas autant que pouvaient l'être son ami Alexeï, devenu chevalier, ou comme Fal, capable de soigner les autres pour leur venir en aide. Elle sourit malgré tout avant de lui répondre.


    "- Ravie de vous rencontrer, Magicien Fal. Et encore merci pour vos soins."


    Elle devait admettre qu'il l'intimidait. Elle n'osa pas parler plus, sans trop savoir pourquoi. Pourtant, il était impolie de sa part de ne pas se présenter. Mais elle si bavarde d'ordinaire ne trouvait tout simplement pas les mots en sa présence. Peut-être que suite à sa chute, elle avait subit un choc plus fort qu'elle ne l'aurait cru? Non, cela ne collait pas. Et déjà, Fal la sortait de sa réflexion.

    - Je veux bien rester ici avec vous, mais je ne pourrait rester très longtemps, pour la simple et bonne raison que j'ai encore beaucoup a faire. J'espère que vous ne m'en voulez pas trop.

    Elle hésita un instant sur la réponse à donner. Certes, elle avait souhaité qu'il ne parte pas mais lui avait-elle vraiment demandé de rester? En même temps, elle devait bien admettre que l'idée d'avoir un peu de compagnie humaine lui faisait vraiment plaisir. Aussi, répondit-elle avec joie.


    "- Je vous déjà reconnaissante de rester un peu. Je comprends que vous puissiez avoir des choses à faire et je ne vous retiendrais plus. Mais merci de ne pas m'abandonner tout de suite. Au fait, je m'appelle Harmonie."

    Observant les environs, son regard tomba à nouveau sur le ciel étoilé et sur l'astre lunaire brillant de mille feux. Comme elle aimait ce spectacle si reposant. Il n'y avait rien de plus beau à son goût. Sans réfléchir plus avant, elle se contenta de demander à voix haute.


    "- C'est beau, n'est-ce pas? La lune, les étoiles, le ciel nocturne.... J'aime la nuit pour son calme et ses merveilles souvent méconnues. Pas vous?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eblouit par la nuit.... [Pv Falnek] Sam 31 Mar - 8:25

    Entre ses deux réponses, la jeune demoiselle lui avait répondu avec gentillesse et bien qu'il ne voulait pas le faire en cette belle soirée, il hésita un instant à lire en elle comme dans un livre ouvert. Cependant, il se ravisa et ne le faisait pas simplement parce qu'il voulait savoir jusqu'où il pouvait en savoir sans user de ses pouvoirs pour cela. D'autres part cela épuiserait inutilement son énergie et l'empêcherait de rester plus longtemps sous ce ciel étoilée. Il devra donc faire de son mieux pour en apprendre un peu plus sur cette jeune demoiselle par la seule arme que sont les mots. Falnek devra donc faire très attention qu'il pourra prononcé pour ne pas que cela soit mal interpréter ou qu'elle pense autre chose.

    Peu après qu'il est prit la parole une nouvelle fois, la jeune demoiselle lui répondit en ayant un peu prit son temps et lui disait son nom. Au moins maintenant il pourra l'appeler au cas où et non dire autre chose qui pourrait être mal prit. Quoi qu'il en soit il pouvait maintenant observer la lune sans être dérangé, mais dans sa précipitation de vouloir soigner Harmonie qui l'avait tirer de son moment d'apaisement. Falnek avait oublier durant sa dernière téléportation de prendre sa bouteille de vin. Il n'y pouvait rien, mais cela l'ennuyait un peu qu'il lâcha un léger soupir. Il aurait aimer pouvoir boire un peu plus pendant le bref temps qu'il lui restait sur la terre ferme. Enfin bon, il n'y pouvait rien y faire et savait qu'il devra ce contenter de regarder la lune avec Harmonie comme charmante compagnie.

    Falnek observait donc le ciel étoilée tout comme la lune qui brillait d'une lumière douce et chaleureuse avec Harmonie qui semblait faire de même. La lune et les étoiles n'avaient pas changer de place, mais la vision du ciel qu'il avait n'était pas la même que lorsqu'il observait la lune du rocher où il était assis. Il appréciait alors le paysage dans son ensemble autant que faire ce peut. Harmonie lui parlait de nouveau et il l'écoutait en continuant d'observer la lune. Falnek aimait beaucoup se qu'elle venait de dire et pas seulement parce qu'il est le dieu de la lune. Lui aussi appréciait à sa juste valoir la beauté de la nuit.

    - La lune est elle aussi une étoile qui par sa beauté captive l'attention des autres étoiles qui gravite autour d'elle. Les étoiles sont comme attirées par elle et nous offre chaque nuits un spectacle différent. Il vrai aussi que certains endroits sont mieux que d'autres pour observer le ciel nocturne et pour le moment, cet endroit fait parti de mes favoris.

    Falnek fit une petite pause et matérialisa sans plus attendre une bouteille de vin avec un petit verre et s'assoit non loin d'où il était en se servant à boire. Puis, après avoir bu un premier verre, Falnek parla de nouveau à Harmonie.

    - Mais dites moi que faites vous de vos journées, pas soigner des gens je me trompe ? demanda t-il avec curiosité et intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eblouit par la nuit.... [Pv Falnek] Sam 31 Mar - 18:03

    Non mais elle avait vraiment dit ça? Franchement, elle faisait vraiment n'importe quoi. Elle était persuadée d'avoir simplement pensé ses mots mais maintenant, elle réalisa qu'elle les avait bien dit tout haut. Elle ne les regrettait pas mais elle se demandait un peu ce que Fal allait penser d'elle en tenant un discours aussi absurde. En général, les gens se moquaient gentiment d'elle lorsqu'elle faisait ce genre de remarque alors elle s'apprêtait à recevoir le même genre de réaction de la part du magicien. Pourtant, elle fut étonné en entendant ses paroles.

    - La lune est elle aussi une étoile qui par sa beauté captive l'attention des autres étoiles qui gravite autour d'elle. Les étoiles sont comme attirées par elle et nous offre chaque nuits un spectacle différent. Il vrai aussi que certains endroits sont mieux que d'autres pour observer le ciel nocturne et pour le moment, cet endroit fait parti de mes favoris.


    Pour une fois que l'on ne se moquait pas d'elle pour ses avis souvent jugés un peu décalés et ses remarques parfois étranges, elle ne savait pas trop comment réagir. En tout cas, elle était contente qu'il partage son avis. En plus, il avait l'air d'en connaitre long sur la question, en tout cas plus qu'elle. Il faut dire qu'elle n'avait pas reçue une éducation très poussée, basant son apprentissage sur des domaines différents et nécessaire à sa vocation. Son sourire s'agrandit tandis qu'elle imaginait les étoiles venir se rapprocher de la lune pour danser autour d'elle.

    Elle regarda avec un certain émerveillement la bouteille de vin venir se matérialiser dans la main du magicien. Cela devait être très pratique d'avoir ce genre de pouvoir. Les siens, elle ne les maitrisait pas beaucoup et ne lui servaient que peu. Tandis qu'il s'asseyait, elle resta debout, hésitant à le suivre pour ne paraitre impolie ou encore pire, collante.


    - Mais dites moi que faites vous de vos journées, pas soigner des gens je me trompe ?


    "- Eh bien, je suis saltimbanque. Je vais de villages en villages à travers le continent pour donner de la joie et offrir du rêve sur mon passage. C'est bien moins intéressant que d'être magicien. Je joue de la musique, je chante, je danse et je raconte des histoires. Parfois je jongle ou je fais des acrobaties, surtout pour les enfants. J'aime à penser que les sourires que je fais naitre sur leurs visages les aideront à affronter la vie ou à regagner de l'espoir s'ils en manquent. Mais en réalité, je ne fais pas grand chose."

    Il avait suffit qu'elle parle de ce qu'elle faisait pour se mettre instinctivement à gigoter. Sa cheville était guérie et maintenant qu'elle avait parler de danse et de cabrioles, elle espérait pouvoir bientôt se remettre à l'entrainement pour s'assurer que tout irait bien. Et puis, elle avait toujours eu du mal à tenir en place plus de quelques minutes. Et puis, elle se rappela qu'il lui avait dit être voyageur. Alors, curieuse, elle lui demanda.


    "- Est-ce que je peux vous poser une question? Comme vous avez voyagé, avez-vous déjà pénétré au Royaume de Fée? Savez-vous à quoi il ressemble?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Eblouit par la nuit.... [Pv Falnek] Sam 21 Avr - 10:19

    Falnek entendait de suite la réponse d'Harmonie, sa curiosité vis-à-vis des habitants d'Enkidiev est comme une cruche sans fond. Plus on lui donne de réponse et plus il a de question, il a toujours été interessé par la façon de vivre des habitants de chaque royaumes et bien qu'il ne les voient pas de ses propres yeux, Falnek connaissait un peu leur coutume. Comment il l'ai connait ? Très simple, cela faisait partie de son anciennement au panthéon, mais il est vrai qu'il a souvent regardé dans l'eau de la fontaine près des portes de plaines de lumières pour contempler les habitants à leur tâches quotidiennes. Cependant, il n'a jamais pu voir les fées et ne savait donc pas à quoi ils ressemblaient.

    Il regardait alors Harmonie et il lui répondit en étant clair, net et précis sans pour autant le faire de façon à ce que cela l'énerve. En fait, il lui répondit gentiment.

    - Je m'excuse, mais je n'ai pas eu encore l'occasion de me rendre au royaume des fées. Cependant, si un jour je m'y rend dans ce cas je vous ferais part de ce que j'ai vu.

    Falnek aurait bien aimé lui répondre, mais de quel façon ? Il n'aimait pas mentir et encore moins inventé des histoires qui ne sont pas vrai. Il se sentait un peu désolé, mais pourtant il appréciait un peu plus chaque moment qu'il passait avec Harmonie ans pour autant que cela ne le gêne. Néanmoins, il ne le montra pas gardant un visage paisible et un peu stoïque.

    Il se souvenait alors qu'Harmonie faisait des numéros pour les enfants, mais en ferait-elle un pour lui ? Quitte à être ici autant que cela soit amusant.

    - Tu dis que tu danse ? Pourrais-je apprécié l'une de vos danses ?

    Falnek avait demandé cela non seulement pour qu'il y ait un peu plus d'ambiance que ce qu'il n'était déjà, mais aussi car elle avait dansé pour lui avant qu'il ne vienne et qu'il aimerait voir la danse que l'on lui avait dédié. Après cela, prit son verre versa un peu de vin dedans et ne but en regardant la lune en entendant de voir ce que comptait faire Harmonie.

    Il ne pouvait rester encore beaucoup de temps sur enkidiev et il le savait. Il profitait donc de chaque seconde qu'il lui restait avant de partir sans que l'on ne le suive. Ayant fini de boire son verre de vin, il matérialisa un autre verre où il versa du vin et le laissa à côté de lui, car il ne comptait pas le boire. Cette coupe de vin se trouvait être pour Harmonie et il l'a mit bien en évidence à ses côtés pour qu'elle le sache.

    Falnek n'avait pas encore ressentit le pendentif, mais cela ne saurait tardé. Il avait passé beaucoup de temps sur Enkidiev. Cependant, il se permettait de rester encore quelques instants.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eblouit par la nuit.... [Pv Falnek]

Revenir en haut Aller en bas

Eblouit par la nuit.... [Pv Falnek]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chevaliers d'Émeraude 300 plus tard :: Lorsque le retard frappe! :: Rps avant le saut :: Enkidiev-